Formule 1

Pour son 1000e GP, Ferrari ne pouvait tout simplement pas lutter en piste

Ni Leclerc, ni Vettel – malgré les circonstances

Recherche

Par Alexandre C.

13 septembre 2020 - 19:48
Pour son 1000e GP, Ferrari ne (...)

5e des qualifications, Charles Leclerc pointait même au 3e rang après le premier virage, grâce à un superbe élan pris sur le reste de ses concurrents immédiats. Par la suite, et malgré les circonstances de course, le Monégasque n’a rien pu faire… « Nous sommes lents de toute façon » a-t-il même lancé lorsque Ferrari l’a interrogé sur une stratégie alternative.

8e, Charles Leclerc imaginait certainement un autre résultat après le premier tour… Que pouvait-il faire de plus ?

« Nous étions juste lents. Il n’y a pas grand-chose à ajouter à cela. Je me suis mis dans la meilleure position possible, mais j’ai eu beaucoup de mal avec la voiture. »

« Nous devons travailler et essayer de comprendre parce que dans certaines courses, nous ne semblons pas compétitifs en qualifications, et maintenant, nous avons pu faire du bon travail en qualifications, mais nous avons souffert énormément en course. »

« C’est difficile pour le moment, vous faites le meilleur départ possible, vous gagnez des positions mais ensuite vous ne pouvez pas tenir. Je me suis battu autant que possible, mais je ne pouvais juste pas. »

« Mais il faut rester concentrés, rester motivés, c’est très important même si cela fait plusieurs courses que je le dis. Il y a du mieux à venir. »

« J’étais plutôt heureux à chaque départ arrêté, parce que c’est une opportunité à chaque fois, je savais que je ne pourrais pas le faire sur la piste. »

Encore plus lent que son coéquipier (il luttait pour rester avec la Williams de George Russell), Sebastian Vettel a terminé 10e. Un calvaire de plus pour lui... Le champion du monde allemand avait surtout un avis sur l’incident au restart ; contrairement à Lewis Hamilton, il pointait du doigt la responsabilité de Valtteri Bottas...

« C’est tout simplement inutile. En tant que leader, vous devez être conscient de ce genre de choses. Si vous voulez attendre, vous devez attendre longtemps et ensuite mettre les gaz, mais ne vous arrêtez pas et partez. »

« Je dois dire que je ne suis pas un grand fan de cette règle [restart après un drapeau rouge] parce que si vous êtes du bon côté de la piste, c’est un énorme avantage par rapport au fait d’être du mauvais côté de la piste. »

« Nous avons déjà vu cela à Monza. A la moitié de la course, il y a beaucoup de gomme du côté droit et je ne pense pas que ce soit juste. Peut-être qu’on devrait se concentrer sur la conception de voitures pouvant se dépasser, et ne pas simplement les lancer dans une loterie. »

« Néanmoins, cela n’a pas fait une grande différence pour nous aujourd’hui. Il est évident que nous avons souffert et que nous avons tout essayé pour obtenir des points. C’était serré à la fin avec Kimi [Raikkonen] mais nous avons fait tout ce que nous avons pu.

« Nous n’avons pas été assez rapides et il est difficile de répondre pourquoi. Il y a plus d’une raison, mais aujourd’hui, je pense qu’on s’attendait à ce que nous ayons un meilleur rythme de course, donc nous devons y jeter un coup d’œil. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less