Formule 1

Pirelli est ‘inquiet’ face au risque de nouvelles crevaisons ce dimanche en course

Et appelle les équipes à la responsabilité

Recherche

Par Alexandre C.

8 août 2020 - 08:07
Pirelli est ‘inquiet’ face au risque (...)

Malgré les affaires des crevaisons de la semaine dernière à Silverstone, il a été décidé d’amener, pour ce Grand Prix du 70e anniversaire, une gamme de Pirelli un cran plus tendre… Le manufacturier Pirelli a toutefois augmenté les pressions minimales et prié les équipes, cette fois-ci, de respecter la durée maximale d’un relais.

En réalité selon Mario Isola, c’est plutôt la FIA, et la FOM, qui ont poussé pour que ces pneus plus tendres soient amenés, afin de varier le spectacle, la première course ayant été terne avant les derniers tours.

Or les C4, les tendres de ce week-end, sont déjà sous le feu des critiques : patrons et pilotes ont relevé que ces tendres n’étaient pas vraiment plus rapides que les médiums (1 petit dixième)… tout en durant très peu de temps sur ce tracé à haute vitesse.

De plus, l’augmentation des pressions causerait plus de surchauffe et de cloquage sur les pneus… Un danger pour la sécurité, de manière contre-productive !

Mario Isola avait donc une grande explication à livrer devant la presse… et il n’a pas caché son inquiétude pour la course de ce dimanche. Il prévient les équipes : si elles prennent un risque, ce sera leur responsabilité.

« Oui, je suis inquiet qu’une équipe prenne un risque parce que je ne veux pas voir un pneu crever sur la piste, je ne veux voir aucune défaillance. C’est une priorité. »

« Nous devrons y prêter attention. Ce que nous devons faire de notre côté, c’est donner le plus d’informations possible aux équipes afin qu’elles puissent utiliser notre produit en toute sécurité. Si elles prennent un risque, elles prennent un risque. Je ne peux arrêter personne. Je ne peux pas sauter sur la piste et arrêter une voiture. »

« J’espère qu’ils seront responsables après avoir appris ce qui s’est passé dimanche dernier, de ne pas faire quelque chose qui dépasse la limite, je dirais. C’est pourquoi nous avons décidé d’éviter toute limitation de kilométrage. »

« J’ai confiance dans les équipes, j’ai confiance en leurs capacités, elles sont professionnelles et elles savent ce qu’il faut faire, donc je suis sûr qu’elles ne prendront aucun risque. »

« En Formule 1, comme dans tout autre championnat de sport automobile, si vous dépassez la limite, vous risquez l’échec. C’est la même chose avec la voiture, vous faites monter la voiture en régime pour toujours puis à un certain moment vous la cassez, il s’agit donc d’optimiser le package de la meilleure façon possible sans dépasser la limite. »

Le travail de Mario Isola se limiterait donc à l’information, pas à la sanction.

« Nous leur donnons toute mise à jour utile pour comprendre les pneus. Je suis sûr qu’ils ne prendront aucun risque. »

Du reste, Pirelli a informé aujourd’hui les équipes qu’une stratégie à un seul arrêt serait improbable voire impossible...

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less