Formule 1

Ocon : Tout est un peu mieux en place chez Mercedes que chez Renault F1

Rien d’anormal cependant selon le Français

Recherche

Par Olivier Ferret

6 mars 2020 - 15:55
Ocon : Tout est un peu mieux en (...)

Esteban Ocon était pilote de développement pour Renault F1 avant d’intégrer Force India puis de passer une année en tant que pilote de réserve chez Mercedes. L’occasion pour le Français d’apprendre énormément de choses aux côtés des champions du monde en titre.

Lorsqu’un pilote change d’équipe, il n’aime pas les comparer publiquement, d’autant plus qu’Ocon, Mercedes et Renault se sont mis d’accord sur les secrets à protéger. Ocon ne trahit toutefois personne en affirmant que Mercedes a une bien meilleure structure en place.

"Toutes les équipes ont des points forts et des points faibles. Tout se joue sur des détails. Je dirais donc que, globalement, c’est la même chose. Sauf que tout est un peu mieux en place chez Mercedes que chez Renault pour l’instant. Ce qui explique les titres conquis ces dernières années," admet-il lors d’une interview pour le magazine GQ.

"ais ça va venir avec Renault. On travaille pour que tout coïncide parfaitement et que toutes les pièces du puzzle se mettent en place. Cela prend du temps pour construire une équipe championne. C’est l’objectif de Renault. Dès 2021, avec les changements de réglementations, nous avons de grandes chances d’y arriver."

2021 est déjà dans toutes les têtes à Enstone car c’est une chance de raccrocher les wagons du côté des performances avec les top teams. Ocon voit aussi le bon côté pour les pilotes.

"Je vis dans le présent ! Nous allons d’abord essayer de faire une bonne saison," répond Ocon. "Mais c’est sûr que les voitures de 2021 vont être très intéressantes, surtout en course. Car logiquement, nous allons pouvoir nous suivre de plus près et donc plus facilement se doubler. L’aérodynamique sera meilleur derrière alors qu’aujourd’hui on dégrade le flux d’air pour les personnes derrière ce qui les empêche de suivre de trop près la voiture de devant. Au début, comme c’est le cas quand il y a des nouvelles règles, la voiture ira moins vite. Mais, petit à petit, nous allons les développer et cela ira plus vite à la fin du nouveau règlement. Nous allons commencer en simulateur dans le courant de l’année."

Le Français évoque une bonne saison à réaliser d’abord. Que souhaite-t-il donc pour sa première année avec Renault F1 en tant que titulaire ?

"Il faut garder les pieds sur terre. Il faut que nous jouions la quatrième place, c’est plus réaliste. Nous n’avons pas encore la vitesse pour viser le top 3. Ça viendra par la suite. On recherche, on va encore progresser. Tout progresse tellement vite en Formule 1."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less