Formule 1

Montezemolo : Hamilton est l’un des meilleurs pilotes de l’Histoire

Il revient aussi sur les pilotes qu’il a dirigés

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 septembre 2020 - 11:13
Montezemolo : Hamilton est l’un des (...)

Alors que les records de Michael Schumacher tombent les uns après les autres dans les mains de Lewis Hamilton, Luca di Montezemolo voit les marques d’une époque chère pour lui s’effacer. Cependant, il trouve normal que le Britannique soit celui qui parvienne à effacer Schumacher des tablettes.

"Ecoutez, Lewis est l’un des meilleurs pilotes de l’Histoire. Je lui ai vendu des Ferrari, c’est quelqu’un de bien. Une bonne personne et un bon pilote" a déclaré l’ancien président de Ferrari, qui a un autre favori sur le plateau actuel. "L’autre que j’aime bien est Max Verstappen."

Mais di Montezemolo, qui fut le bras droit d’Enzo Ferrari dans les années 70, a collaboré étroitement avec Niki Lauda et Michael Schumacher. De ce dernier, il se rappelle de la proximité avec la Scuderia.

"Michael est arrivé au moment parfait. Il était le pilote ultime de l’équipe. Il aimait cet environnement, il a tout donné à l’équipe et a obtenu sa loyauté en retour. Il passait autant de temps que possible à Maranello et mangeait au restaurant à l’usine."

Quant à Lauda, avec qui Luca di Montezemolo a dominé la F1 dans les années 70, il révèle qu’ils avaient développé une relation bien au-delà de celle professionnelle qu’ils avaient eue au sein de la Scuderia : "Niki est l’un des grands amis de ma vie. Je lui ai parlé une semaine avant son décès. Il me manque toujours autant."

Luca di Montezemolo a également vu Kimi Räikkönen être champion avec Ferrari, et était présent lors de la période avec Fernado Alonso : "[Räikkönen] était silencieux, un homme bien et un homme d’équipe. Fernando Alonso était possiblement aussi bon que Michael en course."

Il révèle aussi avoir tenté de recruter Ayrton Senna chez Ferrari, quand bien même le Brésilien venait d’arriver chez Williams. C’était fin avril 1994, juste avant le tragique week-end d’Imola.

"J’ai invité Ayrton chez moi le mercredi avant Imola en 1994. Il a dit qu’il voulait piloter pour Ferrari. J’ai dit que je voulais qu’il pilote pour Ferrari. Il était heureux que je sois contre les aides électroniques, dont il jugeait qu’elles faisaient passer les pilotes moyens pour aussi bons que lui. Il est mort trois jours plus tard."

Amené à désigner celui qu’il considère comme meilleur pilote de tous les temps, l’Italien peine à se décider : "Jim Clark est mon héros, Jackie Stewart était également fantastique, et Ayrton Senna, évidemment. Alain Prost était très, très bon, mais il était très légèrement en-dessous des tous meilleurs."

Ferrari

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less