Formule 1

Horner : Albon souffre du même problème que Gasly l’an dernier

Une Red Bull RB16 trop instable et nerveuse dont s’accommode Verstappen

Recherche

Par Olivier Ferret

13 septembre 2020 - 11:39
Horner : Albon souffre du même (...)

Le directeur de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner, a révélé que le problème de confiance d’Alexander Albon dans sa Red Bull est le même que celui que Pierre Gasly a connu dans l’équipe l’année dernière.

Albon a remplacé Gasly après 12 courses lors de la saison 2019. Il est maintenant chez Red Bull depuis plus d’un an et a égalé hier sa meilleure position en qualification de la saison jusqu’à présent avec la quatrième place.

Mais Albon a toujours du mal à être à bien moins d’une demi-seconde de son coéquipier, Max Verstappen, sur un tour...

"La voiture peut être un peu sensible à l’arrière, au freinage," explique Horner. "Et je pense que cela peut rendre la vie difficile à Alex comme cela a été le cas pour Pierre l’an dernier. C’est donc quelque chose que nous avons cherché à résoudre."

"Sa performance (d’hier) a été sa meilleure qualification de la saison à ce jour en termes d’écart avec son équipier. A Spa et Monza, il se rapprochait également. Il commence donc à faire de réels progrès. Je pense qu’au fur et à mesure que nous commençons à améliorer la voiture, cela commence certainement à l’aider aussi."

En effet, Albon s’est qualifié juste derrière son équipier mais il est encore trop loin de Verstappen en performance pure au Mugello.

"Chaque voiture a ses bizarreries et c’est juste une question de confiance, vraiment," poursuit le Thaïlandais. "Une fois que la confiance est là, le rythme s’améliore. C’est assez simple dit comme ça. Mais on a un bon exemple ce week-end : en première, deuxième, troisième libre, sur une piste comme celle-ci, il faut beaucoup de confiance. C’est l’un de ces circuits à grande vitesse où il faut pouvoir lancer la voiture et savoir qu’elle va rester en piste."

"En qualifications, c’est un peu ce que j’ai ressenti et je me suis dit ’Ok, là on commence à être bien’. Et le rythme vient comme ça. Il s’agit donc de travailler avec l’équipe et de se familiariser avec la voiture."

"Bien sûr, à certains moments, il faut accepter que la voiture se comporte comme ça et la piloter. Et c’est évidemment là que Max est très rapide. Il peut conduire une voiture très nerveuse, il peut conduire une voiture très sous-vireuse. Il a aussi de l’expérience, bien sûr. Il est maintenant dans sa cinquième ou sixième année avec l’équipe alors que je continue encore à apprendre. Mais maintenant, en travaillant avec l’équipe et les gens autour de moi, on y arrive."

"A Spa et Monza, on sentait déjà comme un pas en avant dans la compréhension de ce dont j’ai besoin personnellement pour aller plus vite et il faut maintenant avoir cette compréhension régulièrement, chaque semaine, sur chaque circuit. Quelque chose sur lequel bâtir sa confiance. Je pense que les deux derniers week-ends ont été un pas en avant et c’est positif, alors qu’avant il y avait des hauts et des bas tout au long d’un week-end ou d’une course à l’autre."

Albon ajoute qu’il se sent soutenu par Horner et Helmut Marko et dit que "ma confiance vient d’eux" lorsqu’on lui demande s’il ne craint pas un remplacement en cours ou en fin de saison.

"Honnêtement, je ne regarde plus les médias. Je sais qu’il y a des discussions, il y en aura toujours. C’est un sujet brûlant pour les médias. Donc, vous passez à autre chose. Ma confiance vient du fait que je peux parler personnellement à Christian ou au Dr Marko et je ressens beaucoup de soutien de leur part et de l’équipe également. Donc je suis relax, je sais que je dois progresser et c’est ce que je fais. Je suis donc toujours motivé."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less