Formule 1

Même si Hamilton a accepté sa pénalité, il estime que la FIA pourrait en moduler la sévérité

Une trop grosse conséquence après un drapeau rouge

Recherche

Par Olivier Ferret

8 septembre 2020 - 15:16
Même si Hamilton a accepté sa pénalité,

Lewis Hamilton a demandé à la FIA de revoir la pénalité de stop and go de 10 secondes qu’il juge "sévère" lorsqu’un pilote entre dans la voie des stands alors que celle-ci est fermée.

Hamilton a été puni en Italie pour avoir changé de pneus quelques secondes après que le contrôle de course ait fermé la pitlane.

Le sextuple champion du monde a reconnu son erreur en n’ayant pas vu les panneaux lumineux, tandis que Mercedes n’avait pas repéré à temps la notification sur le système de communication de la FIA.

La pénalité de Lewis Hamilton a été exacerbée par le fait qu’elle lui a été infligée pendant une période de drapeau rouge, et il a été obligé de l’effectuer dans les deux tours suivant le départ, le projetant à 30 secondes derrière le peloton.

"J’ai parlé à l’équipe et elle m’a dit que c’est la pénalité que les équipes et la FIA avait convenu pour cette infraction. Je pense qu’en fin de compte, une pénalité de stop-and-go est nécessaire si vous avez fait quelque chose d’intentionnel, si vous conduisez de façon dangereuse pour les autres."

"Mais, après l’avoir expérimenté, cela m’a finalement presque mis hors de la course en étant 30 secondes derrière la dernière voiture. Ce n’est évidemment pas la meilleure chose."

"Il y a évidemment l’autre côté des choses, où nous aurions pu avoir un arrêt gratuit, ce que personne d’autre n’a eu, alors je comprends qu’il y ait besoin d’une sanction."

Hamilton suggère donc qu’elle soit modulable par les commissaires afin d’être plus juste, selon les conditions de la course.

"Pendant une course ou juste après un drapeau rouge, l’impact n’est pas du tout le même ! En course vous ne ressortez pas 30 secondes derrière tout le monde. Vous perdez 5, 6 ou 8 places, je ne sais pas, selon les écarts."

"Je ne sais pas si la FIA peut moduler la teneur de la pénalité, la rendre plus juste pour l’avenir. Un meilleur travail peut être fait, je vais revoir tout ça à tête reposée. Mais j’accepte le fait qu’il y ait eu une sanction."

Mercedes

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less