Formule 1

De Meo : Alpine en Formule 1, ce n’est pas de la nostalgie

Mais le nouveau modèle commercial de l’entreprise

Recherche

Par Olivier Ferret

8 septembre 2020 - 15:48
De Meo : Alpine en Formule 1, ce (...)

Le nouveau PDG de Renault, Luca de Meo, a décidé de faire revivre la marque Alpine encore plus fortement depuis qu’elle a été relancée par Carlos Ghosn.

Même si sa gamme n’est constituée que par un seul modèle (l’A110) et des déclinaisons, Alpine va prendre la succession de Renault pour tout ce qui a trait à la compétition au sein du Groupe. Un pari osé et inattendu au moment où le constructeur français doit plutôt rationaliser ses coûts et ses investissements.

"Je pense que cela garantira une meilleure énergie dans l’activité du sport automobile. Dans les entreprises, il y a parfois des hauts et des bas et parfois des gens qui ne sont pas passionnés comme moi. Et ces gens ont tendance à voir que la F1 est presque un centre de coûts. Je veux en faire quelque chose qui confirme le nouveau modèle commercial de l’entreprise," répond-il à ceux qui doutes.

Et ce n’est pas non plus une question de faire revivre des gloires du passé ou de la nostalgie.

"Quand je suis entré dans l’entreprise, j’ai vu que Alpine était effectivement considérée comme une marque évoquant fortement la nostalgie. La nostalgie, c’est bien, mais je pense que nous devons regarder vers l’avenir. Nous devons donc penser différemment et utiliser Alpine pour construire le futur : il ne faut pas regarder ce qui a été fait il y a 60 ou 50 ans."

"S’il y a un créneau à prendre, s’il y a une opportunité commerciale, et c’est ce que nous essayons de faire en ce moment, alors c’est le moment de changer un peu l’approche de l’histoire d’Alpine."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less