Formule 1

McLaren se paie un crash et de mauvais chronos au Mugello

Cela ne sourit pas pour l’instant à Norris et Sainz

Recherche

Par Olivier Ferret

11 septembre 2020 - 17:42
McLaren se paie un crash et de (...)

Lando Norris s’est distingué avec une sortie de piste et une double touchette contre le mur lors des Libres 2 au Mugello.

Le pilote McLaren n’a pas pu finir la séance, même si sa monoplace n’a pas été trop touchée. Norris salue malgré tout le tracé italien digne de la F1 : difficile et qui ne pardonne pas.

"Même si je déteste le fait qu’il y ait du gravier à cause des dégâts sur la voiture, c’est mieux comme ça. C’est plus compliqué, plus difficile et c’est comme cela que la F1 doit être. Ce n’est pas idéal, mais c’est ce qui arrive parfois et le Mugello est un excellent circuit pour nous mettre au défi," explique le Britannique.

Norris estime que l’accident lui a fait davantage peur à l’intérieur du cockpit que ce qu’il a réellement été.

"J’ai eu peur, je me demandais à quoi ressemblerait la voiture en sortant de mon baquet. Je pense qu’il y a des dommages à la direction et peut-être à l’arrière, mais rien de grave. Je ne pense pas avoir trop endommagé le fond plat ou le reste des éléments aérodynamiques, à part l’aileron avant. Cela aurait pu être pire. C’est juste que cela m’a coûté mes tests pour les longs relais. Il faudra rattraper ça demain."

"Nous nous attendions à commencer le week-end un peu plus forts," ajoute Norris en constatant que Carlos Sainz n’a pas signé un bien meilleur chrono que son 14e temps.

"Je ne pense pas que nous soyons mauvais ou lents, c’est juste que la voiture a été assez délicate. Nous ne sommes peut-être pas aussi compétitifs que prévu par rapport à d’autres équipes, nous avons donc un peu de travail à faire."

Carlos Sainz a donc signé le 13e temps et reconnait "une journée difficile au Mugello. A aucun moment je n’ai eu une bonne voiture et nous n’avons pas trouvé la fenêtre de fonctionnement."

"Nous savons qu’il y a beaucoup de marge pour des améliorations, nous savons que si nous trouvons les réglages ce samedi, nous pouvons faire beaucoup mieux. Si j’étais allé plus vite ce serait plus positif toutefois..."

"Le Mugello est amusant, il faut trouver un bon équilibre pour ce type de virages et on ne l’a pas encore trouvé. La voiture n’est pas comme elle devrait être, c’est plus difficile qu’à Monza, mais lorsque nous aurons mis le doigt sur le bon réglage, nous serons plus rapides."

Quant au nez de type Mercedes qu’il a testé lors de la première séance libre, Sainz confirme qu’il peut être utilisé en 2020.

"Il devrait arriver cette année, mais nous n’avions pas le reste des pièces qui vont avec, nous attendons de futures améliorations et nous voulions l’essayer avant."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less