Formule 1

Mazepin a su faire le reset après sa bourde de Sakhir

Imola, nouveau départ pour le Russe

Recherche

Par Olivier Ferret

15 avril 2021 - 16:52
Mazepin a su faire le reset après sa (...)

Nikita Mazepin aborde ce Grand Prix d’Imola en affirmant avoir totalement mis de côté sa bourde du début de course à Bahreïn.

Le pilote russe, qui débute en F1 chez Haas, n’avait pas passé le 3e virage après le départ il y a trois semaines, en commettant une erreur seul à la réaccélération.

"J’ai mis ça de côté, vraiment. J’étais très énervé et en colère sur le coup, donc ça y est, c’est passé, je ne rumine plus là dessus. En tant que pilote, vous commettez des erreurs tout au long de votre carrière. Vous avez des jours difficiles et avoir cela lors de son premier Grand Prix, c’est ce qui est le plus chiant. Désolé du mot. Mais c’est bien de mettre ça derrière soi, d’apprendre de cette mauvaise expérience," explique Mazepin aujourd’hui.

"C’est très informatif parce qu’on peut voir que les F1 ne se comportent pas du tout de la même façon dans le peloton, avec des pneus plus frais et avec le plein. Quand j’ai réalisé mon erreur, c’était déjà trop tard et le mur était là."

"Mais s’attarder sur le passé n’est pas bon pour s’améliorer. En Formule 1, il y a 23 courses, vous avez évidemment vos hauts et vos bas et il est important de tirer autant de connaissances des mauvaises expériences que possible, sans trainer de la négativité avec vous car cela ne vous ferait pas progresser."

"Apprendre et analyser était important, cela a été fait et maintenant je suis tourné vers le prochain week-end de course et l’application des connaissances acquises lors de ma première course."

Mazepin a également nié que la Haas, qui devrait courir à l’arrière du peloton tout au long de l’année 2021, soit particulièrement difficile à piloter.

"Je ne dirais pas que la voiture est très difficile à conduire en général. J’ai passé un très bon moment avec la voiture et l’équipe lors des essais, mais je dirais simplement que pousser à 101% quand le vent est si fort et change tout le temps est quelque chose à quoi je ne m’attendais certainement pas et je n’étais pas prêt pour cela, en aucune façon."

"J’ai eu une courbe d’apprentissage assez rude à cet égard, donc cela ne se reproduira plus."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less