Magnussen veut croire aux points pour Haas F1 au Brésil : ’C’est toujours possible’

Il apprécie le format Sprint mais changerait un élément

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 novembre 2022 - 19:11
Magnussen veut croire aux points (...)

Si Haas F1 a été particulièrement en difficulté sur le circuit de Mexico City il y a deux semaines, elle restait sur une bonne course à Austin avec la neuvième place de Kevin Magnussen. D’ailleurs, le pilote danois se veut optimiste pour le Grand Prix du Brésil et ne se soucie pas trop de la contre-performance mexicaine.

"Je ne sais pas si nous avons appris quelque chose, le Mexique est une course un peu à part. Pour nous, le problème a été de ne pas pouvoir tirer le maximum des pneus. Et bien sûr, l’altitude et l’air plus fin affectent vos réglages et votre niveau d’appuis. Je ne sais pas si nous avons plus été affectés que d’autres équipes. Il est certain que nous n’étions pas très rapides. C’est donc difficile de savoir si nous pouvons apprendre de ça."

"J’espère donc que l’histoire sera différente ici. Nous avons marqué des points à Austin, c’est donc que c’est possible. Certes, nous avons été dépassés par certaines équipes avec lesquelles nous luttions en début d’année, mais c’est toujours possible de terminer dans les points."

Concernant le tracé d’Interlagos, le pilote Haas ne "pense pas que l’altitude fera une grande différence ici. Ce sont les petits détails qui feront que la performance de la voiture sera bonne ou mauvaise."

Magnussen aime l’histoire d’Interlagos et apprécie le format Sprint

Pour Magnussen, ce qui rend le Grand Prix disputé à Sao Paulo si spécial est "son histoire. Je me souviens d’avoir regardé tellement de courses ayant eu lieu sur ce circuit lorsque j’étais enfant. Et c’était toujours la course de la saison, du moins c’est ce que je ressentais à l’époque. Et il y a bien sûr tout ce qui entoure Ayrton Senna, le grand enthousiasme des fans, il s’agit d’un endroit spécial. En plus le circuit est génial, les sensations sont proches de celles du karting en piste. J’adore venir ici."

Max Verstappen a de nouveau critiqué le format Sprint utilisé ce weekend au Brésil. Si Magnussen le rejoint sur certains points, il dit apprécier le format.

"J’aime plutôt ça. Max a raison de dire que vous prenez moins de risques durant le Sprint car il détermine votre position de départ du dimanche, je pense donc que modifier cela et faire en sorte que l’on puisse le disputer à fond serait une bonne modification. J’apprécie n’avoir qu’une seule séance d’essais avec les qualifications car comme Max l’a dit, cela met de la pression pour trouver rapidement le rythme et les bons réglages. Je trouve que ça fait beaucoup lorsque nous avons trois séances d’essais."

Haas F1 peut-elle refaire le même coup à Bahreïn en 2023 ?

Revenu contre toute attente chez Haas F1 en début de saison, Magnussen dresse un premier bilan de sa saison 2022 qui avait commencé par un feu d’artifice.

"Ca a été un vrai périple. Nous étions très forts en début de saison avec la cinquième place de Bahreïn. C’était une immense surprise parce que l’équipe venait de vire deux saisons difficiles. Notre première moitié de saison était bonne mais ensuite, des équipes comme Alpine ou Aston Martin ont davantage développé leurs performances que nous. Mais il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas rattraper le retard cet hiver et refaire la même chose en début d’année prochaine."

Avant d’entrer pleinement dans l’hiver, le Danois retrouvera le circuit de Yas Marina en décembre pour disputer les Gulf 12 hours, une épreuve d’endurance pour la catégorie GT, où il fera équipe avec son père, Jan, lui-même passé par la F1 dans les années 1990.

"Nous ferons quelques tours au volant de la voiture avant qu’elle n’aille à Abu Dhabi. J’ai hâte de disputer cette course, faire équipe avec mon père est toujours quelque chose que j’apprécie. C’est vraiment spécial que nous soyons tous les deux encore en activité. Il n’est pas si vieux, il est toujours en forme et rapide. C’est la première fois que nous allons piloter une voiture de GT ensemble et je pense qu’il sera difficile à battre. Mais nous verrons."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos