Formule 1

Les équipes de milieu de grille se réjouissent déjà des nouveaux Accords Concorde

Avec une redistribution des revenus plus équitable

Recherche

Par Alexandre C.

30 août 2020 - 12:44
Les équipes de milieu de grille se (...)

Toutes les équipes ont finalement signé les Accords Concorde et ainsi sécurisé leur avenir dans le sport. L’accord est particulièrement avantageux pour les équipes de milieu de grille, qui pourront profiter d’une redistribution des revenus.

Interrogé en conférence de presse, à Spa, sur sa signature, Frédéric Vasseur n’a donc pas fait mystère de sa satisfaction sur ce point : Alfa Romeo est une des équipes ayant le moins hésité !

« Je pense que ce n’est pas seulement pour Alfa Romeo ou pour une autre équipe. C’est bon pour la Formule 1, c’est un bon pas en avant pour le championnat. La soutenabilité du modèle des petites équipes est probablement aussi un sujet important pour les grandes équipes. Elles doivent éviter de se concentrer uniquement sur elles-mêmes. Au bout du compte, nous devons avoir une grille complète de 20 voitures et nous devons être durables. Je pense que c’est un bon pas en avant dans la bonne direction. Tout le monde aimerait en avoir un peu plus ici ou là, mais au bout du compte, c’est un bon compromis. »

« Comme nous l’avons déjà dit, ce genre d’accord, avec dix équipes autour de la table, la FIA et la FOM, n’est jamais facile à signer. Je pense que tout le monde a fait des compromis et je pense que nous avons finalement trouvé un accord qui représente un bon pas en avant pour tout le monde. D’accord, nous voulons toujours en avoir plus et chaque équipe voudrait avoir une position différente, mais au final, je pense que c’est un très bon pas en avant pour nous et quand je dis "nous", c’est tout le monde autour de la table et c’est comme ça. »

Franz Tost doit moins craindre pour son avenir à court terme que s’il dirigeait la structure Minardi, étant donné le soutien apporté par Red Bull à AlphaTauri. Mais en tout état de cause, AlphaTauri sort aussi gagnante : car l’équipe recevra plus de revenus régulièrement.

« Oui, je dois dire que nous sommes vraiment satisfaits que l’accord soit signé maintenant. Un bon travail des équipes, mais aussi de la FOM et de la FIA, car ce n’était pas si facile. Les négociations ont été longues. Nous, les équipes de milieu de grille, en particulier AlphaTauri, sommes maintenant très heureux car la répartition des revenus est bien meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était dans le passé et je pense qu’avec le plafonnement des coûts et la répartition beaucoup plus équitable des revenus, le plateau se rapprochera beaucoup plus, ce qui devrait garantir des courses intéressantes. »

Une nouvelle clause a été insérée dans les Accords Concorde : la possibilité donnée à chaque équipe de se retirer à la fin de chaque année. Red Bull pourrait l’utiliser si Honda venait à lâcher la F1. N’est-ce pas inquiétant pour Franz Tost et AlphaTauri ?

« Je dois dire que toutes les négociations pour ce nouvel accord ont été beaucoup plus transparentes que dans les années précédentes. Je dois aussi dire que les meilleures équipes, à la fin, ont accepté de perdre un peu d’argent parce que ce n’est pas si facile pour elles. Nous ne devons pas oublier qu’elles ont mis en place une infrastructure fantastique ces dernières années et qu’elles vont également perdre certaines personnes et je pense que pour l’avenir de la Formule 1, toutes les équipes étaient assises ensemble, négociant ensemble… ce qui n’a pas toujours été le cas dans le passé et je pense donc que nous avons maintenant une très bonne base pour l’avenir de la Formule 1. »

La signature de Williams était scrutée notamment dans le contexte de la vente de l’équipe à un fonds d’investissement. Sans ces Accords Concorde, Claire Williams aurait-elle pu revendre son équipe plus de 150 millions d’euros étant donné sa situation ? Ces Accords Concorde n’arrivent-ils pas finalement trop tard pour l’équipe, qui aurait pu rester la propriété de la famille s’ils avaient été appliqués quelques années plus tôt ?

« Les précédents Accords Concorde n’ont pas vraiment aidé notre équipe, et d’autres non plus, j’en suis sûre, juste si l’on se fonde sur la disparité financière. Et il est clair que nous avons pu travailler avec la Formule 1 afin de rétablir un meilleur équilibre, je pense. »

« Que ce soit frustrant ou non, la situation est ce qu’elle est, je pense. Personnellement, je suis très heureuse que l’accord et, surtout, les règlements financiers qui vont être adoptés avec les budgets plafonnés et la redistribution des revenus, vont rendre les règles du jeu beaucoup plus équitables pour des équipes comme la nôtre et que la famille Williams en soit propriétaire ou non, cela n’a pas d’importance. Ce nouvel accord place certainement notre équipe dans une bien meilleure position pour avancer et c’est la seule chose qui compte. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less