Formule 1

Les changements apportés à Zandvoort ne serviront à rien, prévient Russell

Toujours aussi complexe de dépasser

Recherche

Par A. Combralier

7 juin 2019 - 19:52
Les changements apportés à Zandvoort (...)

L’an prochain, la F1 retournera aux Pays-Bas et à Zandvoort, pour une course qui s’annonce déjà à guichets fermés, tant la popularité de Max Verstappen est considérable dans son pays natal.

Un doute demeure cependant sur la qualité du spectacle qui pourra être proposé aux Pays-Bas : en effet, la piste de Zandvoort est très étroite et les dépassements s’annoncent, sinon impossibles, du moins très complexes.

C’est pour cela que les organisateurs ont prévu d’apporter quelques changements dans la disposition des virages. Mais le scepticisme demeure toujours sur leur véritable apport.

C’est ainsi que George Russell, le pilote Williams, a lancé un « Non » catégorique quand on lui a demandé si, grâce à ces changements, dépasser serait plus facile à Zandvoort.

« J’adore Zandvoort. C’est probablement, sur le plan du pilotage pur, l’un de mes 5 circuits favoris au monde » a confié George Russell, qui a couru en F3 en 2016 sur ce circuit.

« Mais le spectacle sera aussi mauvais qu’à Monaco. Tout le monde sait à quoi s’attendre en arrivant à Monaco, ou à Melbourne : le nombre de dépassements sera limité. Et maintenant, Zandvoort sera ajouté à cette liste, il faut juste accepter ce fait. »

« Nous nous y rendons aussi pour Max Verstappen, pour les fans des Pays-Bas. Mais la F1 ne serait pas ce qu’elle est sans les fans, donc il faut prendre cela en considération. C’est un circuit incroyable. J’espère vraiment qu’ils ne vont pas enlever le gravier, parce que c’est ce qui rend ce circuit si intimidant quand vous y pilotez. Mais ce sera quasiment impossible de faire une course spectaculaire ici. »

La seule solution pour peut-être vraiment améliorer la facilité des dépassements est contre-productive : il s’agirait, selon George Russell, de modifier le premier virage emblématique du circuit, la courbe Tarzan.

« Le premier virage est vraiment formidable, mais si vous voulez essayer de rendre plus facile les dépassements, il faudrait rendre ce virage plus serré et étroit. Je pense que nous y passerons en quatrième vitesse, troisième au minimum. Donc il faut rendre ce virage plus serré. Il est aujourd’hui très large, ils pourraient peut-être faire comme pour le premier virage d’Austin, qui sait. C’est la seule manière, probablement, de faire quelque chose. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less