Formule 1

Leclerc remporte sa première course en Belgique

Il devance Hamilton au terme d’une bataille intense

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2019 - 16:38
Leclerc remporte sa première course (...)

C’est avec le coeur lourd que le monde de la Formule 1 va disputer le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, 13e manche de la saison, à la suite du décès accidentel d’Anthoine Hubert hier, en Formule 2.

Malgré tout, l’aspect sportif reprend ses droits pendant deux petites heures, non sans faire sortir le pilote français de nos esprits. Et la première chose à noter, c’est l’incroyable pole position de Charles Leclerc, sept dixièmes devant Sebastian Vettel.

Les Ferrari monopoliseront la première ligne devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, tandis que Max Verstappen et Kimi Räikkönen seront en troisième ligne. Mais c’est sur l’arrière de la grille que beaucoup de changements ont lieu, à la suite de pénalités subies pour des changements de moteurs et de pièces liées.

Daniel Ricciardo s’élancera dixième malgré son sixième temps en qualifications, et Nico Hülkenberg sera 12e. Pierre Gasly est promu à la 13e place devant George Russell, qui était pourtant qualifié 19e.

Carlos Sainz et Lance Stroll seront en huitième ligne devant Alex Albon, qui fera ses débuts, et Antonio Giovinazzi. Daniil Kvyat sera seul en dernière ligne puisque Robert Kubica s’élancera des stands puisque Williams a changé sa boîte de vitesses, son moteur, son turbo, son MGU-H, son aileron arrière, et a fait des modifications aux suspensions de la monoplace numéro 88.

Le tour de formation se passe sans soucis mécaniques ni problèmes en tous genres,

Départ : Excellent départ de Charles Leclerc, et derrière, Hamilton prend la deuxième place à Vettel, qui est dans l’aspiration de Hamilton dans la ligne droite après le Raidillon ! Il reprend la deuxième place !

Räikkïnen s’est accroché avec Verstappen au départ et le Finlandais se retrouve en fond de peloton. Plus loin, Verstappen est dans le mur ! Sa voiture était cassée et a tiré tout droit dans le Raidillon. Il est indemne.

Tour 1 : Ricciardo, Räikkönen et Sainz passent au stand, Verstappen abandonne. Leclerc est en tête devant Hamilton, Bottas, et Norris qui a dépassé les pilotes impliqués au départ. Grosjean, Magnussen, Pérez, Gasly et Stroll complètent le top 10.

Tour 3 : Sainz est victime d’un problème mécanique et alors que la piste allait être libérée, la voiture de sécurité revient en piste.

Tour 4 : La course va être relancée à la fin de ce tour, pour les 40 boucles restantes !

Tour 5 : Leclerc relance bien la course et garde la tête, tandis que Vettel se loupe à l’épingle et voit Hamilton se coller dans ses échappements ! Mais Bottas est aussi très proche de son coéquipier et l’attaque ! Mais le Britannique se défend. Leclerc creuse immédiatement l’écart à raison de plus d’une seconde par tour !

Tour 6 : L’écart est déjà de 1"6 entre les deux Ferrari après un premier vrai tour de course, et Leclerc a le meilleur tour en course ! Mais Hamilton est dans le sillage de Vettel et la Mercedes semble bien meilleure en rythme de course qu’en qualifications.

Tour 7 : Magnussen est attaqué par Pérez, et la rudesse des deux hommes nous offre un duel acharné. Plus loin, Albon a été dépassé par Hülkenberg pour la 13e place, et Ricciardo est juste derrière les deux hommes, tandis que Räikkönen s’est défait des deux Williams.

Tour 8 : Leclerc et Vettel sont dans le même chrono, l’Allemand reprenant de peu le meilleur tour à son équipier, et les deux hommes prennent de l’air face aux Mercedes. Pérez attaque de nouveau Magnussen mais ne dépasse pas son rival. Leclerc signe un nouveau meilleur tour au terme de cette boucle.

Tour 10 : Leclerc a coupé la chicane des Combes au tour précédent et les commissaires notent l’incident, sans pour autant ouvrir une enquête pour le moment. Derrière, Pérez se défait enfin de Magnussen.

Tour 11 : Aucune enquête n’est nécessaire pour Leclerc et pour cause : il n’a pas gagné de temps en passant par la chicane. Derrière, Gasly dépasse Magnussen.

Tour 12 : Leclerc possède 2,6 secondes d’avance sur Vettel, qui lui-même possède plus d’une seconde sur Hamilton. Ferrari annonce à Leclerc qu’ils s’en tiennent au plan A. Derrière, Bottas fait le meilleur tour en course. Stroll dépasse Magnussen, qui roule en 1’52"9, contre 1’51"1 pour Grosjean, toujours sixième.

Tour 13 : Magnussen se fait dépasser par Kvyat, tandis que Ricciardo attaque Albon mais ne passe pas. Devant Leclerc enchaîne un nouveau meilleur tour et possède plus de trois secondes.

Tour 14 : Gasly rentre aux stands, un tour après Hülkenberg qui roulait clairement plus vite, et ressort 16e entre les Williams. Albon dépasse Magnussen, qui avait déjà perdu une place face à Giovinazzi quelques virages plus tôt.

Tour 15 : Vettel rentre aux stands à la fin du tour ! Excellent arrêt en 2,5 secondes, et la stratégie pourrait être bonne puisque les gommes médiums chaussées par les autres voitures sont très performantes. Leclerc et Hamilton devraient bientôt suivre car leurs ingénieurs leur disent d’attaquer.

Tour 16 : Magnussen se fait dépasser par Ricciardo. Leclerc et les Mercedes restent en piste !

Tour 17 : Vettel prend une seconde pleine au trio de tête dès le premier secteur ! Clairement, il va pouvoir reprendre une bonne position en piste. Dans le deuxième secteur, il prend pratiquement une autre seconde, tandis que derrière, Gasly dépasse Räikkönen qui était en train d’être dépassé par Pérez. Meilleur tour en course pour Vettel avec 2"3 de mieux que Leclerc !

Tour 19 : Le public se lève et applaudit, comme demandé ce matin, pour célébrer le numéro 19, celui d’Anthoine Hubert.

Gasly et Magnussen se touchent aux Combes mais Gasly n’a pas lâché et prend la 12e place.

Tour 20 : Leclerc est en tête avec 4"4 d’avance sur Hamilton et les deux hommes tournent dans le même temps, comme Bottas. Vettel, en revanche, tourne une seconde plus vite que ces hommes, mais aura des pneus bien plus usés en fin de course.

Tour 21 : Norris reprend sa cinquième place à Kvyat après s’être arrêté, alors que le Russe doit passer par les stands. Leclerc est appelé aux stands avec le ’box mode’ ! 2"4 d’immobilisation plus tard, il ressort derrière Vettel ! Il y a 5 secondes entre les deux hommes.

Tour 22 : Gasly est averti pour avoir bougé dans la zone de freinage lors du contact avec Magnussen. Hamilton s’arrête, un arrêt moyen avec 3"6 pour le Britannique ! Il ressort à sept secondes de Leclerc et 15 de Vettel !

Tour 23 : Leclerc est déjà revenu à 3"3 de Bottas qui s’arrête à son tour ! Hamilton se plaint d’avoir perdu beaucoup de temps sur Leclerc et pour cause, meilleur tour en course pour le Monégasque ! Bottas ressort loin de Hamilton. Derrière, Norris roule une seconde plus vite que le peloton et tient une belle cinquième place. Albon s’arrête et repart 15e, en pneus tendres !

Tour 24 : Vettel possède 2"3 d’avance sur Leclerc qui semble décidément irrésistible ! Hamilton est à 6"5 de Leclerc avec le meilleur tour en course, tandis que Bottas accélère, lui aussi à 6"5 de son équipier.

Tour 26 : Ferrari donne clairement des consignes à Vettel qui s’efface dans la ligne droite des stands et redonne la tête de la course à son coéquipier ! Derrière, Hamiton est à 3 secondes seulement de Vettel, et les Mercedes semblent bien meilleures avec ces pneus !

Tour 27 : Vettel demande s’il doit s’arrêter, mais son chrono est catastrophique, en 1’49"8, trois secondes plus lent que Hamilton ! Ferrari veut le garder en piste, ce qui semble assez ridicule. Et Hamilton reprend une demi-seconde au tour par Hamilton.

Tour 29 : Vettel accélère un peu mais perd plus d’une seconde au tour sur Hamilton. Ferrari veut essayer de faire de Vettel un obstacle à Hamilton pour donner de la marge à Leclerc. Vettel devrait ensuite s’arrêter. Hamilton se rate dans la dernièr echicane !

Tour 30 : Vettel va pouvoir donner un tour supplémentaire de marge à Leclerc, qui a déjà repris plus d’une seconde à Hamilton ! Et le Britannique n’est pas dans la zone de DRS de Vettel pour ce 30e tour !

Tour 31 : Hamilton est dans la zone DRS mais la vitesse de la Ferrari permet à Vettel de garder la deuxième place pour le moment. Hamilton se plaint de surchauffe de ses gommes, et l’ingénieur de Bottas lui dit de conserver ses gommes. Hamilton est dans l’aspiration dans Blanchimont et attaque Vettel à la chicane, mais Vettel garde la deuxième place !

Tour 32 : Hamilton est derrière Vettel à l’épingle, et Vettel reprend un peu d’air dans la descente de l’Eau Rouge ! Dans la ligne droite, la Mercedes se cale dans le sillage et dépasse la Ferrari !

L’écart entre Leclerc et Hamilton est de 6"6 après cette passe d’arme, le rôle joué par Vettel a été bon ! Derrière, Albon est déjà revenu 10e !

Tour 33 : Leclerc parvient à reprendre du temps à Hamilton dans le premier secteur, il en perd dans le second, en toute logique. Et c’est 6 dixièmes de mieux pour Leclerc dans le tour ! Vettel rentre finalement aux stands et remet des gommes tendres !

Tour 35 : Kvyat dépasse Ricciardo, et juste avant Pouhon, c’est Albon qui se défait de la Renault pour la huitième place ! Devant, Leclerc parvient à garder une avance autour de 7 secondes sur Hamilton. En revanche, Vettel tourne plus lentement que ces deux hommes et que Bottas.

Tour 36 : Leclerc garde 6"5 d’avance à huit tours de l’arrivée, et Hamilton ne semble pas en mesure de le rattraper en termes de performance pure. Derrière, Vettel signe le meilleur tour en course !

Tour 37 : Hamilton reprend huit dixièmes à Leclerc et remonte à 5"7. Derrière, Albon dépasse Kvyat pour la septième place.

Tour 38 : Le deuxième secteur coûte cher à Leclerc, qui y perd neuf dixièmes. Le Monégasque reprend du temps dans les secteurs 1 et 3 et ne perd qu’un dixième sur ce tour face à Hamilton. L’écart est de 5"6.

Derrière, Bottas est troisième devant Vettel, et Norris est en route pour son meilleur résultat en carrière. Pérez est sixième devant Albon, Kvyat, Giovinazzi et Ricciardo.

Tour 39 : Gasly dépasse Ricciardo pour la 10e place ! Devant, Leclerc perd 1"2 dans le deuxième secteur, l’écart baisse drastiquement à six tours de l’arrivée.

Tour 41 : Leclerc reprend un peu de temps dans le premier secteur mais une nouvelle fois, la Mercedes est très rapide dans le deuxième secteur, et Leclerc concède 1"3 dans cette partie du circuit !

Tour 42 : L’écart entre les deux hommes est de 2"3 à deux tours de l’arrivée !

Tour 43 : L’écart tombe à 1"5, il reste un tour !

Tour 44 : Giovinazzi se crashe dans le dernier tour à Pouhon ! Il bouge dans sa monoplace et va bien.

Arrivée : L’écart s’est bien réduit, mais Leclerc prend la chicane, il ressort devant et remporte le Grand Prix de Belgique ! Le Monégasque signe son premier succès en carrière !

Leclerc gagne devance Hamilton et Bottas sur le podium ! Vettel est quatrième devant Albon ! En effet, il a passé Pérez et Norris, qui a abandonné sur la ligne dans le dernier tour ! Pérez est sixième devant Kvyat, Hülkenberg, Gasly et Stroll !

Lando Norris est élu (étonnamment) pilote du jour alors que la FIA annonce une enquête concernant le dépassement d’Albon sur Pérez (dans l’herbe) en fin de course.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Charles Leclerc Ferrari SF90 44 laps - 1h23m45.710s 1
02 Lewis Hamilton Mercedes W10 +0.981 1
03 Valtteri Bottas Mercedes W10 +12.585 1
04 Sebastian Vettel Ferrari SF90 +26.422 2
05 Alex Albon Red Bull Honda RB15 +81.325 1
06 Sergio Pérez Racing Point Mercedes RP19 +84.448 1
07 Daniil Kvyat Toro Rosso Honda STR14 +89.657 1
08 Nico Hülkenberg Renault RS19 +106.639 2
09 Pierre Gasly Toro Rosso Honda STR14 +109.168 1
10 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP19 +109.838 2
11 Lando Norris McLaren Renault MCL34 +1 lap 1
12 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-19 +1 lap 1
13 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-19 +1 lap 1
14 Daniel Ricciardo Renault RS19 +1 lap 1
15 George Russell Williams Mercedes FW42 +1 lap 1
16 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C38 +1 lap 3
17 Robert Kubica Williams Mercedes FW42 +1 lap 1
18 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C38 +2 laps 1
19 Carlos Sainz McLaren Renault MCL34 DNF 1
20 Max Verstappen Red Bull Honda RB15 DNF 0

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less