Formule 1

Les négociations pour 2021 ‘progressent dans la bonne direction’ selon les patrons

Cyril Abiteboul livre ses trois conditions pour trouver un accord

Recherche

Par A. Combralier

1er septembre 2019 - 14:52
Les négociations pour 2021 ‘progressent

Le règlement 2021 devrait être finalisé en octobre ; ce même mois, les équipes pourraient définitivement approuver la grande révolution réglementaire qui s’annonce.

A Spa ce calendrier a été confirmé par Otmar Szafnauer, le directeur de Racing Point. L’occasion lui a été donnée de rappeler l’esprit et les raisons derrière ce changement.

« Nous voulons tous, je crois, des écarts plus serrés. Nous voulons que la F1 garde son ADN : le développement, la différenciation. Et nous voulons, pour la plupart d’entre nous, économiser un peu d’argent. Donc j’espère que nous arriverons avec un règlement qui réponde aux besoins de tout le monde, d’ici la fin octobre. La date ne bougera plus. »

Günther Steiner, le directeur de Haas, espère lui aussi pouvoir « bientôt » disposer d’un accord final.

« Il y a des opinions différentes… on pourrait en discuter longtemps. Il faudra trouver des compromis dans les derniers moments, et d’une manière ou d’une autre, cela arrivera. Si les écuries de pointe essaient de tout changer d’ici octobre, ce sera difficile pour nous, mais la FIA, la FOM, ont aussi leur propre opinion, donc voyons ce à quoi nous aboutirons fin octobre. »

« Mais cette solution… tout le monde n’en sera pas heureux bien sûr, à 100 %. C’est normal quand vous obtenez un compromis. »

Franz Tost, pour Toro Rosso, soutient la FIA et la FOM, qui vont, selon lui, dans la « bonne direction. »

« Nous savons que nous pouvons réduire les coûts, grâce aux budgets plafonnés. Il y a aussi la redistribution des revenus, qui devrait être bien plus juste. Nous arriverons avec une gouvernance différente aussi. La FIA et la FOM devraient prendre ces décisions. La date est claire, c’est la fin du mois d’octobre. Jusqu’à présent, nous allons dans la bonne direction. »

Pour conclure cette discussion, Cyril Abiteboul a rappelé les trois points d’attention qui seront cruciaux pour Renault.

« Les budgets plafonnés, et leurs détails. Même si l’accord de principe a été trouvé, il faut vraiment graver dans le marbre tous les détails. Ensuite, la redistribution des revenus. Comme Franz l’a dit, il faut quelque chose de vraiment plus équitable, autrement, il y aura la même disparité qu’aujourd’hui. Et la gouvernance. Nous sommes moins inquiets des détails des règlements sportif et financier, parce que nous sommes prêts à donner plus de pouvoir à la F1, à la FIA, pour qu’ils pensent et définissent ce qui est le mieux pour le sport. Ils ont mené beaucoup de travaux de recherche préparatoires, ils savent ce qui est bon pour le sport, mais nous voulons trouver un accord sur ces trois éléments le plus vite possible. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less