Formule 1

Le Hungaroring, ‘un point de référence’ pour juger la vraie compétitivité de McLaren F1

Devant ou derrière les Racing Point et les Renault ?

Recherche

Par A. Combralier

14 juillet 2020 - 16:58
Le Hungaroring, ‘un point de référence’

C’est une équipe McLaren qui occupe fièrement la 2e place du classement des constructeurs, devant Red Bull et Racing Point, qui aborde le Grand Prix de Hongrie.

Sur les pistes sinueuses de Budapest, Lando Norris, 3e du championnat du monde des pilotes, espère continuer sur sa lancée… mais la nature du tracé hongrois est bien différente de celle du Red Bull Ring…

« Les deux dernières courses en Autriche ont été incroyables pour nous. Après deux semaines sur le même circuit, nous devons nous remettre en selle et travailler dur pour continuer à bâtir sur ces solides résultats. »

« Ce circuit comporte des virages à vitesse plus lente et est beaucoup plus serré et étroit. Il devrait nous donner un nouveau point de repère sur les performances de la voiture. »

« J’ai roulé sur cette piste plusieurs fois au cours de ma carrière, notamment lors de mon tout premier test de F1 en 2017, donc j’ai de bons souvenirs. »

« Ce fut un excellent début, mais nous devons maintenant essayer de maintenir notre élan et de nous battre pour obtenir les meilleurs points possibles. »

Carlos Sainz, qui sort d’une course décevante dimanche dernier en raison d’un arrêt aux stands manqués, veut quant à lui rebondir pour ne pas laisser toute la lumière à son jeune coéquipier.

« Après un GP de Styrie aux sentiments mitigés, avec un super samedi et une course très frustrante le dimanche, j’ai passé quelques jours de plus en Autriche pour m’entraîner et recharger mes batteries »

« Je pars pour la Hongrie avec la confiance de savoir que, malgré le résultat de la dernière course, nous travaillons tous dans la bonne direction chez McLaren et je me sens dans un état d’esprit positif après un début de saison prometteur. »

« La Hongrie, cependant, représente un défi différent de celui que nous avons affronté ces deux dernières semaines en Autriche, nous devons donc être prêts. J’y ai fait une belle course la saison dernière en terminant P5 et, comme toujours, je cherche à poursuivre sur cette lancée et à continuer à m’améliorer. »

Piers Thynne, directeur de la production chez McLaren, évoque quant à lui le "défi" que constitue la 3e course en 3 semaines seulement - un défi "d’autant plus grand en début de saison, avec ce qui est essentiellement une toute nouvelle voiture."

Produire les pièces en temps et en heure est ainsi critique pour toute équipe de F1.

« L’équipe de production du MTC a fait un excellent travail en s’assurant que nous disposions de toutes les pièces nécessaires pour le triple-header, tout en maintenant une qualité élevée. »

« Au cours des deux week-ends en Autriche, nous avons pu contenir les problèmes et maintenir une bonne fiabilité, mais nous ne pouvons jamais baisser la garde. »

Et que peut viser McLaren sur le Hungaroring ? Battre les Racing Point, est-ce encore possible ?

« Alors que l’équipe se dirige vers la Hongrie, nous nous trouvons dans une bonne position pour pousser à nouveau. Le Hungaroring apporte une série de défis différents de ceux que l’on trouve en Autriche, mais nous serons préparés. En raison des niveaux d’appui élevés nécessaires sur la piste serrée, sinueuse et relativement lente du Hungaroring, nous prévoyons de régler la voiture de manière très différente par rapport au circuit rapide et fluide en Autriche, et cette course sera également un nouveau test de fiabilité. »

« Notre attention se porte sur le prochain triple-header, alors que nous nous dirigeons vers les deux Grands Prix de Silverstone et de Barcelone. Comme toujours, nous cherchons à améliorer la voiture à chaque occasion, et notre attention commencera à se porter davantage sur les mises à jour de la voiture et sur notre capacité à fournir des pièces de rechange. Le calendrier compressée de cette saison obligera les équipes à équilibrer délicatement les ressources - entre les évolutions et les pièces de rechange, mais c’est un défi passionnant que nous sommes prêts à relever. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less