Formule 1

Crise interne, évolutions détruites : Hakkinen revient sur le ‘mini-désastre’ de Ferrari

Il veut que Leclerc tire les leçons de son erreur

Recherche

Par Alexandre C.

14 juillet 2020 - 17:29
Crise interne, évolutions détruites : (...)

Ferrari a vécu un « cauchemar » en Styrie, pour reprendre les termes de Sebastian Vettel. La performance pure de la SF1000 est un désastre, que ce soit en lignes droites ou en virages ; et le pire c’est que Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont accrochés en début d’épreuve, détruisant encore une bonne partie des nouvelles pièces aérodynamiques apportées par la Scuderia.

Ancien rival de Ferrari chez McLaren, Mika Hakkinen évoque sans détour une « période inquiétante » pour Maranello.

Les collisions au premier tour arrivent sur le Red Bull Ring, et Mika Hakkinen est bien placé pour en parler. Mais ce n’était vraiment pas le moment pour Ferrari…

« J’ai eu une collision au premier tour avec mon coéquipier en Autriche, en 1999, lorsque David Coulthard est entré dans le virage 2 et m’a poussé en tête-à-queue. Ce n’est jamais bon d’entrer en collision avec un coéquipier, mais au moins, à cette occasion, nous avons tous les deux pu continuer et terminer sur le podium. »

Comme Ralf Schumacher, Hakkinen rend hommage au professionnalisme de Charles Leclerc, qui a rapidement accepté sa culpabilité.

« J’avais dit auparavant que ce début de saison retardé de la F1 entraînerait des erreurs de la part des pilotes et des écuries, mais Charles n’avait aucune chance de dépasser Sebastian dans ce virage alors qu’il était si loin derrière, lorsqu’ils sont entrés dans la zone de freinage. »

« C’était une erreur. Il était professionnel pour Charles de s’excuser publiquement auprès de Sebastian et de l’équipe, mais l’important sera pour lui d’en tirer les leçons. »

Désormais, quelle est la suite pour Ferrari ? Voir si les évolutions détruites du Red Bull Ring, fonctionneront en Hongrie...

« Ce fut un mini désastre, lors d’une course où Ferrari espérait évaluer les nouveaux développements du fond plat et de l’aileron avant sur 71 tours. Lorsque votre voiture n’est pas compétitive - et aucun essai n’est autorisé pendant la saison - vous devez utiliser la course pour recueillir des données, évaluer les mises à jour et aider les ingénieurs de l’équipe à apprendre comment la voiture fonctionne. »

« Ferrari se trouve maintenant à la cinquième place du championnat de l’équipe après deux courses. C’est un moment très difficile pour l’équipe italienne. Nous allons tous attendre de voir si Ferrari peut trouver un peu plus de performance. La Formule 1 a besoin de voir les machines rouges revenir dans la compétition le plus rapidement possible. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less