Formule 1

Le futur de Spa-Francorchamps n’est pas remis en question

Malgré le décès d’Anthoine Hubert

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 septembre 2019 - 10:44
Le futur de Spa-Francorchamps n'est (...)

L’avenir du circuit de Spa-Francorchamps ne devrait pas être remis en question, malgré l’incident mortel qui s’y est produit samedi lors de la course de F2, où Anthoine Hubert est décédé après un effroyable accident en haut du Raidillon de l’Eau Rouge.

Une enquête a été ouverte par la justice belge pour "homicide involontaire" et elle va enquêter avec le RACB (Royal Automobile Club de Belgique), et la FIA.

"Pour l’instant, aucun élément ne laisse penser qu’il y ait eu négligence, mais ce sera aux experts de le déterminer" a déclaré le magistrat Gilles de Villers Grand Champs à l’AFP, qui évoque un "travail d’expertise".

"A partir du moment où il y a une personne décédée et que la police sur place a dressé un procès-verbal, il était nécessaire, au niveau du parquet compétent, de procéder à une analyse objective de ce qui s’est passé".

Michael Masi, directeur de course de la FIA, a défendu le circuit et ses installations, et notamment le fameux dégagement dans lequel Anthoine Hubert a tapé le mur avant de rebondir, puis d’être percuté par Juan Manuel Correa.

"Ce n’est pas un mauvais dégagement" a assuré Masi. "A vrai dire, c’est la sortie des stands pour l’autre voie des stands, donc je ne pense pas que l’on puisse généraliser à ce sujet."

La présidente du circuit de Spa-Francorchamps, Nathalie Maillet, a expliqué que des changements étaient déjà prévus à l’avenir, et notamment pour les courses de moto que le circuit doit accueillir.

Des bacs à graviers seront ajoutés pour ces compétitions, mais la piste ne sera pas changée, et la présence des graviers pour le Grand Prix de F1 l’an prochain n’est pas confirmée, et ne sera pas, par ailleurs, que pour le Raidillon.

"La piste ne sera pas affectée dans le Raidillon, mais nous remettrons des graviers. Des discussions sont en cours pour savoir où les bacs à graviers devront être, et à quelle profondeur."

Elle confirme également que cet accident mortel ne remettra pas l’avenir du Grand Prix en cause : "Après cet accident, Spa-Francorchamps n’est pas remis en question en tant qu’endroit pour la F1. Ce qui s’est produit faisait partie de la course. Cela nous affecte tous, donc nous devons continuer à faire évoluer le circuit."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less