Formule 1

Le cas de Covid-19 de Lance Stroll pose question pour la F1

Son père a également eu le coronavirus

Recherche

Par Olivier Ferret

22 octobre 2020 - 09:02
Le cas de Covid-19 de Lance Stroll (...)

Lance Stroll n’a pas été le seul membre de la famille Stroll à être infecté par le Covid-19 au moment du Grand Prix de l’Eifel : son père, Lawrence, a également été testé positif en même temps que son fils et placé en isolement.

Mais, contrairement au pilote, le propriétaire de Racing Point et PDG d’Aston Martin n’était pas présent lors du dernier Grand Prix en Allemagne.

Les révélations de Racing Point d’hier soir posent toutefois beaucoup de questions sur les protocoles mis en place par la FIA pour gérer ce qui s’appelle le temps d’incubation : un moment où une personne ne ressort pas encore positive au test mais peut déjà contaminer d’autres personnes.

C’est ce qui est arrivé à Lance Stroll : testé négatif juste avant le week-end, il a fallu des maux de ventre prononcés le samedi pour le mettre sur la touche, avant un test positif le dimanche, 5 jours après son dernier test, comme le demande la FIA.

"Lance a consulté un médecin qui ne croyait pas que ses symptômes indiquaient une présence du Covid-19 et ne recommandait pas qu’un test soit nécessaire. Sur la base de cette évaluation clinique, à l’époque, il n’était pas nécessaire d’informer la FIA de la nature de la maladie," affirmait hier soir Otmar Szafnauer, le patron de l’équipe.

Cette attitude pose évidemment question, même si elle entre dans le cadre des procédures actuelles. Pourquoi ne pas avoir tout de même fait un test le samedi ? Et Stroll n’est pas resté à l’isolement en Allemagne mais a pu prendre un avion pour rentrer chez lui.

Ces questions devront mener à des réponses et, peut-être, à une modification des procédures de la part de la FIA.

FIA

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less