Formule 1

La ’saison condensée’ rend le retour d’Ocon en F1 plus difficile

L’apprentissage ne se fait pas naturellement

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 novembre 2020 - 12:49
La ’saison condensée’ rend le retour (...)

Esteban Ocon est revenu en Formule 1 cette année après une saison d’absence, durant laquelle il a officié comme pilote d’essais pour Mercedes F1. Le Français a peiné à s’adapter en début de saison, mais il n’a pas été épargné par les pannes mécaniques.

Il reconnaît aussi que la saison condensée à cause de la pandémie de Covid-19 n’a aucunement aidé la démarche d’apprentissage qui aurait été nécessaire pour cette nouvelle adaptation.

"Après mon année d’absence, je pensais qu’en revenant, il me faudrait un peu de temps pour m’y remettre, pour m’intégrer correctement dans l’équipe et essayer de travailler comme je le faisais chez Force India" note Ocon.

"Mais cela a pris un peu plus de temps que ce que je pensais. Et la façon dont la saison est condensée ne donne pas beaucoup de temps pour réfléchir à une course, vous êtes déjà à la suivante. C’est comme ça que ça s’est passé avec les triples courses."

"Nous n’avions pas le temps de tout analyser, de rentrer et d’appliquer [les données], nous n’avions que deux jours pour le faire, et il fallait tout de suite y retourner" poursuit le Français, qui voit tout de même des progrès dans ses performances.

"Récemment, mes performances ont été meilleures en qualifications, je suis plus proche du niveau que je pense avoir. Il y a encore des choses que nous pouvons améliorer mais dans l’ensemble, je suis plus heureux maintenant qu’en début de saison. C’est une bonne étape de franchie."

Ocon admet aussi que le travail avec Renault F1 est de plus en plus productif : "Je pense que plutôt dans la saison, on ne se comprenait pas, entre le garage et moi, on travaillait ensemble sans être forcément unis, je dirais. C’est bien mieux maintenant, on se comprend mieux."

"Et quand on applique cela aux réglages de la voiture, c’est une grande étape. C’est aussi le fait qu’il y a eu plus de pilotage pour moi, plus de roulage à mesure que la saison progresse, et je me sens plus à l’aise. C’est globalement mieux."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less