Formule 1

La FIA va standardiser les systèmes contrôlant la pression des pneus

Un changement de plus pour 2021

Recherche

Par A. Combralier

18 août 2019 - 08:17
La FIA va standardiser les systèmes (...)

L’année 2021 sera une année de changements importants également sur le plan des pneumatiques : les Pirelli passeront des 13 aux 18 pouces, tandis que les couvertures chauffantes seront tout simplement bannies, pour des motifs budgétaires principalement.

Pour accompagner ce changement et éviter toute polémique inutile, la FIA envisage de standardiser le système de contrôle de la pression des pneus (dénommé, en anglais, TPMS : tyre pressure monitoring system). Il faut dire qu’encore aujourd’hui, les équipes utilisent parfois des systèmes différents de ceux de Pirelli, ce qui peut résulter en des résultats contradictoires quant au respect des pressions minimales.

L’appel d’offres de la FIA, qui vaut pour les saisons 2021 à 2023 (avec une option de deux ans en plus), a été d’ores et déjà lancé ; les intéressés ont jusqu’au 30 août pour se faire connaître. La décision sera rendue le 4 octobre. L’entreprise qui sera choisie devra fournir un premier exemplaire de test à Pirelli d’ici le 15 novembre, afin d’être prête pour les tests des prototypes 2021 qui auront lieu en décembre prochain.

Bien évidemment, les systèmes de capteurs seront différents de ceux d’aujourd’hui, pour s’adapter aux pneus 18 pouces.

« Un système standardisé pour surveiller les pressions des pneus des F1 et leurs températures est prévu, pour une introduction en 2021 » a précisé la FIA dans son appel d’offres.

« L’objectif est de permettre aux équipes et à la FIA de disposer d’un format standard, et d’un niveau de précision adapté, quant à la mesure des pressions des pneus et des températures. De plus, l’utilisation d’un système de transmission des données standardisé, permettra de fluidifier le processus d’identification des pneus et la surveillance de leur utilisation. »

Les capteurs devront encore être en mesure de mesurer la température des jantes, la température interne des pneus ainsi que de leurs carcasses intérieures.

Les systèmes de transmission de données, via des antennes connectées reliées à l’ensemble des capteurs, seront développés également par l’entreprise retenue. Un serveur de la FIA rassemblera toutes les données.

Les équipes disposeront logiquement de ces nouveaux systèmes standardisés avant les essais hivernaux de Barcelone. Les systèmes standardisés seront stockés dans le garage de chaque écurie – le système de stockage fait également partie de l’appel d’offres, afin de minimiser l’espace requis dans les garages. Au total, chaque équipe disposera de 200 capteurs par week-end de Grand Prix (4 fois 50 trains de pneus, soit davantage que le total de Pirelli utilisé par deux F1 en week-end de course mais il faut prévoir l’équipement des pneus pluie et intermédiaire, même s’ils ne sont pas utilisés).

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less