Formule 1

La FIA va imposer d’autres mesures pour réduire l’appui des F1

Afin de préserver les Pirelli

Recherche

Par Alexandre C.

13 août 2020 - 19:47
La FIA va imposer d’autres mesures (...)

Si les pneus 2020 ont été refusés par les équipes, la F1 n’aura sans doute pas le choix en 2021 : pour faire face à l’augmentation des performances des monoplaces, il faudra des pneus plus résistants, avec plus de pression. Autrement, ce qui s’est produit lors du Grand Prix de Grande-Bretagne (crevaisons spectaculaires de Carlos Sainz, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas) pourrait se reproduire bien plus fréquemment.

Toutefois, agir sur les seuls pneus ne suffira pas : il faudra aussi faire perdre des points d’appui aux F1…

La FIA est donc décidée à contenir l’augmentation des performances des monoplaces, et c’est pourquoi des modifications autour du fond plat avaient déjà actées pour 2021, en plus du gel châssis. L’objectif est de faire perdre des points d’appui aux F1.

Mais compte tenu de ce qui s’est passé à Silverstone, la FIA voudrait désormais aller plus loin. Pour soulager les Pirelli d’autant plus, et les empêcher de surchauffer, voire d’exploser, la FIA a mis en place un plan de réaction rapide, pour réduire encore l’appui des monoplaces. Car Pirelli ne pourra indéfiniment augmenter les pressions sur les mêmes pneus…

Si les limitations aérodynamiques sont renforcées, cela voudra dire que les équipes auront à consacrer plus de ressources que prévu à la saison 2021, alors que la crise du coronavirus sévit et qu’il faut construire une monoplace toute neuve pour 2022.

Mais la FIA n’aura pas besoin de l’avis des équipes pour avancer, puisque cette modification serait introduite pour raisons de sécurité – donc sans unanimité requise. L’article 2.2. prévoit d’ailleurs que les changements sécuritaires « prennent effet sans délai et sans avertissement préalable. »

Peter Bayer, secrétaire général de la FIA pour le sport automobile, a prévenu les équipes que la FIA pourrait donc plus réduire l’appui que prévu.

« Nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu de Pirelli et nous notons que nous leur avons demandé de continuer à fournir les mêmes spécifications de pneus pour une troisième saison consécutive » écrit Bayer dans cette lettre, disculpant donc Pirelli.

« Nous considérons que les événements récents ont mis en évidence que les modifications aérodynamiques précédemment convenues sont insuffisantes, et nous avons donc l’intention d’introduire de nouvelles mesures de réduction de l’appui, comme le permet l’article 2.2 du règlement technique 2021. »

« Ces changements réglementaires seront discutés avec les équipes et nécessiteront l’approbation du Conseil mondial du sport automobile (pour raisons de sécurité). »

Les équipes vont donc certainement peu apprécier : il faudra consentir à des dépenses supplémentaires… pour ralentir les monoplaces !

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less