Formule 1

La FIA ne compte pas enquêter sur les consignes de début de course de Ferrari

Un jeu tactique autorisé selon Michael Masi

Recherche

Par Olivier Ferret

1er octobre 2019 - 11:33
La FIA ne compte pas enquêter sur (...)

Depuis de longues années déjà, la FIA a décidé de totalement relâcher le contrôle sur les consignes d’équipe en course, même si elles continuent à faire polémique régulièrement.

Mais demander à Sebastian Vettel de rendre dès la fin du premier tour la première place à Charles Leclerc, au Grand Prix de Russie, a été vivement critiqué par de nombreux fans et consultants.

Il y avait certes un accord tacite au sein de la Scuderia Ferrari pour que Leclerc reste devant son équipier afin de l’aspirer hors de portée de Lewis Hamilton. Et c’est ce qui s’est passé, un peu trop bien même puisque l’Allemand a dépassé le Monégasque au premier freinage.

Lui demander de rendre sa position n’est-ce pas aller à l’encontre de ce que doit être le sport et la Formule 1 ? La FIA souhaite-t-elle enquêter ? Pas vraiment selon le directeur de course, Michael Masi.

"C’est caractéristique de n’importe quel sport d’équipe que d’avoir des consignes. Je ne sais pas si je peux parler au nom de tout le monde au sein de la FIA sur ce domaine mais les tactiques de course des équipes font partie de la Formule 1 depuis très longtemps. Aussi longtemps que je m’en souvienne," répond-il.

FIA

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less