La FIA a vu ’quelques cas’ de non-respect de la directive sur le marsouinage

Mais ceux-ci étaient corrigés après les EL1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 décembre 2022 - 12:08
La FIA a vu 'quelques cas' (...)

Cette année, la F1 a introduit en cours de saison des directives techniques sur l’exploitation des monoplaces afin de limiter le phénomène de marsouinage. Cette directive avait pour but d’éviter que les pilotes ne souffrent de rebonds trop violents.

Nikolas Tombazis, le directeur technique de la FIA, a cependant révélé que les contrôles ont mis en lumière un non-respect de la directive par les équipes en début de week-end. Dans ce cas, elles ont dû corriger le défaut et la FIA a pu valider leur mise en conformité lors du roulage suivant.

La directive technique est arrivée au Grand Prix de Belgique, après la pause estivale, et certaines équipes ont parfois dépassé du cadre légal. "Nous avons eu quelques cas où les équipes ont dû améliorer la voiture après la première séance d’essais", précise l’ingénieur.

L’an prochain, les bords des planchers seront relevés, et Pat Symonds, qui supervise le projet auprès de la F1, révèle qu’il a été proposé de le faire dès 2022, mais que c’était trop tard pour que les équipes puissent le faire réellement.

"Nous craignions que les voitures roulent très bas et que les bords du plancher soient trop souvent endommagés. Il s’agissait plutôt de faire des économies. Les équipes l’ont rejeté parce que notre suggestion a été faite trop tardivement" se souvient Symonds.

Tombazis précise que relever les bords du plancher fera perdre environ 5 à 7 % d’appui aérodynamique aux monoplaces. Cela représente une demi-seconde au tour, au moins sur le papier : "Ce sera annulé par le développement habituel du véhicule."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos