Formule 1

L’étrange problème technique qui a ramené les F1 dans les années 1980 en EL1

Et qui explique en partie les incidents Leclerc et Ocon-Pérez

Recherche

Par Alexandre C.

16 avril 2021 - 14:59
L’étrange problème technique qui a (...)

Que s’est-il passé en EL1, ce matin à Imola ? Une série de problèmes techniques ont handicapé les équipes, les laissant comme à l’aveugle. Le live timing s’est aussi interrompu, et la FOM a même positionné à la TV le live chrono habituellement destiné aux équipes, à l’esthétique plus rudimentaire.

Charles Leclerc n’a lui pu que très peu rouler ce matin du reste, et même quand il roulait, Ferrari ne pouvait être en contact avec lui. Pas de GPS, pas de données pneus, pas de caméras embarquées, pas de radio… le Monégasque était comme isolé en piste.

Mattia Binotto est revenu sur ces difficultés inédites ces dernières années, en voulant bien sûr que la F1 les résolve pour la suite.

« Certainement, c’était un gros problème. Je ne sais pas si toutes les équipes avaient les mêmes problèmes mais pour nous, c’était très difficile avec Charles. »

« Il n’y avait aucun moyen de communiquer avec lui. Nous avons avorté le premier relais, puis d’autres ont eu de petits problèmes. »

Apparemment le faible roulage de Charles Leclerc s’explique par des problèmes moteur, qui ont été rendus plus complexes puisque le Monégasque ne pouvait pas répondre aux instructions radio… Ces incidents ont ainsi mis en valeur le rôle crucial joué par l’échange de données dans la F1 moderne.

« Sur l’unité de puissance bien sûr, si nous avions des problèmes, nous ne saurions pas comment communiquer. Ces types de problèmes sont sérieux. »

« Nous savons que ce n’était pas volontaire de la part de la F1 mais nous espérons que cela sera réglé pour la suite car la communication avec les pilotes est importante pour la sécurité, l’opérationnel et la fiabilité, ce n’est pas seulement la performance. Il s’agit de s’assurer que tout fonctionne bien. »

Et apparemment, l’incident général expliquerait la collision entre Esteban Ocon et Sergio Pérez sur la piste, à en croire le directeur d’écurie de Ferrari.

« C’est difficile parce que vous ne pouvez pas lui donner de conseils sur les voitures qui suivent, donc il peut y avoir des situations où des voitures se gênent, des situations qui ne sont pas du tout volontaires ; mais c’est difficile pour les pilotes de savoir qui vient derrière. »

La FIA a confirmé ce sentiment, en examinant l’incident Ocon-Pérez, qui « n’a pas été aidé par le fait que les deux pilotes avaient peu ou pas de communications avec leur équipe sur le moment. »

Otmar Szafnauer, chez Aston Martin F1, a pointé les mêmes difficultés que Mattia Binotto. La F1 ne peut plus se passer de ces données !

« Jusqu’à ce que vous perdiez ce genre de données, vous ne réalisez pas à quel point vous vous appuyez dessus. »

« C’était comme si nous étions aveugles sur le mur des stands. Cela a rendu les choses beaucoup plus difficiles. Espérons qu’il sera réparé pour la suite. »

Chez Haas, Günther Steiner avait trouvé une solution de secours : après avoir perdu le timing, le directeur d’écurie indique être revenu « au bon vieux panneau en bord de piste. »

« C’est la seule chose que vous pouvez faire. »

Franz Tost, chez AlphaTauri, parle lui d’une « situation complètement nouvelle » à laquelle « personne n’était pas préparée. »

« Ce n’est pas facile. Nous sommes chanceux que rien ne soit arrivé » lance-t-il à la FOM, comme une forme de mise en garde.

Fidèle à son esprit blagueur, Frédéric Vasseur, chez Alfa Romeo, évoque une situation « un peu étrange » qui ne s’est pas terminée de manière « spectaculaire. »

« Mais maintenant, on s’y est habitués » rigole-t-il. « Et nous en avons discuté après la session parce que les pilotes se plaignaient à la radio. »

« Je leur ai dit qu’il y a 20 ans, les pilotes étaient capables de piloter sans la radio ! »

Reste à savoir si ce problème sera définitivement réglé, et quelle en est l’explication !

Mise à jour : la FOM a confirmé la rupture d’une fibre optique, le mode secours a été activé via un lien satellite permettant de faire fonctionner les opérations strictement nécessaires au déroulement de la séance.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less