Formule 1

Steiner reprend la défense de Mazepin après une nouvelle erreur en piste

Les erreurs vont continuer mais devront s’arrêter !

Recherche

Par Olivier Ferret

16 avril 2021 - 14:24
Steiner reprend la défense de Mazepin

Nikita Mazepin a de nouveau commis une erreur de débutant en Formule 1 ce matin, lors des EL1 à Imola, en allant de nouveau à la faute après la fin d’un tour d’installation et une fois dans son dernier tour, en allant taper le mur.

Alors que le Russe clamait hier avoir appris de son erreur à Bahreïn, voilà qui le remet sous le feu des critiques et les moqueries sur les réseaux sociaux sont déjà nombreuses.

Günther Steiner, son directeur chez Haas F1, admet que son pilote y va peut-être un peu trop fort pour commencer sa carrière. Il va falloir le calmer !

"Oui, il y va un peu trop fort à mon avis. Heureusement la voiture n’est pas trop endommagée et il pourra rouler en Libres 2 à mon avis. Mais, à un moment, il va falloir que les erreurs diminuent. Il essaye mais certainement pas assez," admet Steiner.

"Il va falloir qu’il trouve la limite. C’est à lui de la trouver, pas à nous. Nous pouvons l’aider mais apprendre les limites c’est son rôle. Et apprendre c’est douloureux. Je suis sûr que cela finira par se résoudre et que Nikita saura se mettre dans les bonnes dispositions."

"Cela fait deux erreurs après Bahreïn mais n’oublions pas qu’il y avait beaucoup de vent là-bas. Mick Schumacher a aussi été surpris et on sait que notre voiture, depuis l’an dernier, est très mauvaise dès que le vent souffle."

"Nous n’avions pas prévu tous ces dégâts mais ça fait partie de l’apprentissage. Je ne veux pas donner d’ultimatum ou autre, cela se résoudra tout seul."

On sait que Mazepin a beaucoup appris lors de séances très privées avec d’anciennes Mercedes F1, lors de tests à huis clos financés par son père. A-t-il été habitué à une trop bonne F1 ?

"C’est trop tôt pour conclure ! A mon avis il a appris des choses avec la Mercedes. Peut-être que le saut depuis la F2 reste difficile mais il ne faut pas oublier que les conditions de Bahreïn étaient difficiles et que nous n’en sommes qu’à la 2e Libre 1 de l’année."

"Certes notre voiture n’est pas aussi bonne qu’une Mercedes, je ne le nie pas, je suis ouvert là-dessus. Elle doit être plus facile à domestiquer. Mais il a toute l’année pour apprendre, pas pour faire des erreurs non plus ! Mais le but est que Nikita, comme Mick, soit prêt pour 2022."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less