Horner : Mon pied bougeait plus que le casque de Leclerc à Imola !

Les derniers tours ont semblé interminables pour le directeur de Red Bull

Recherche

Par Paul Gombeaud

29 avril 2022 - 08:09
Horner : Mon pied bougeait plus que (...)

Red Bull a signé un retentissant doublé à Imola, son premier depuis le Grand Prix de Malaisie 2016, le tout après une belle démonstration de la part de Max Verstappen et de Sergio Perez.

Mais un tel résultat n’est pas sans apporter son lot de stress. Christian Horner, qui a l’habitude de bouger nerveusement son pied sur le muret des stands lorsque son équipe se bat pour un gros résultat, a ainsi plaisanté sur cette petite manie.

"Mon pied bougeait plus que le casque de Charles Leclerc !" a déclaré le dirigeant de Red Bull, en référence au marsouinage qui fait rebondir la Ferrari du Monégasque.

"Le problème lors d’une telle course est que durant les 10-15 derniers tours, vous ne pouvez que perdre. Nous avions des bulletins météo en permanence et nous avons vu qu’il était très facile de passer sur un vibreur humide. Ces derniers tours nous ont paru interminables et nous étions soulagés une fois la ligne d’arrivé franchie."

L’une des images fortes du Grand Prix d’Emilie-Romagne est le moment où Verstappen a pris un tour à Lewis Hamilton, son grand rival de l’année dernière.

Mais si Mercedes F1 est pour le moment en grande difficulté, Horner voit toujours l’écurie allemande jouer un rôle au championnat cette année et se dissocie ainsi des propos tenus par Helmut Marko cette semaine concernant le pilote britannique.

"Lewis a connu un weekend horrible mais il n’a pas oublié comment piloter. Il y a cinq courses ils se battaient pour le championnat du monde, ils parviendront donc à régler les problèmes de leur voiture et auront un rôle à jouer dans ce championnat."

"Nous ne sous-estimons aucun de nos concurrents et tout ce que nous pouvons faire est nous concentrer sur nous-mêmes, afin de nous assurer que nous profitons de chaque opportunité."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos