Horner a encouragé Mercedes F1 à recruter Hamilton en 2012

"Il serait juste de dire que ça s’est retourné contre moi"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 mars 2022 - 17:35
Horner a encouragé Mercedes F1 à (...)

Au début des années 2010, Lewis Hamilton était désireux d’entamer un nouveau défi dans sa carrière et de quitter McLaren. Avant que Niki Lauda ne parvienne à le convaincre celui qui avait alors un titre mondial de rejoindre Mercedes F1, c’est Red Bull qui avait l’envie de s’attirer ses services.

Christian Horner, le directeur de Red Bull, révèle que plusieurs conversations ont eu lieu avec le Britannique à l’époque où Sebastian Vettel dominait la Formule 1 avec les créations de Milton Keynes. Mais c’est justement la présence de l’Allemand qui a empêché un accord entre Red Bull et Hamilton.

"Lewis et moi avons eu quelques conversations au cours des années" a déclaré Horner au Daily Mail. "De 2010 à 2013, il était très désireux de venir et de piloter pour Red Bull. Nous avions Sebastian à cette époque et avoir deux pilotes alpha n’aurait pas eu de sens."

Horner révèle qu’il a alors encouragé Mercedes et Niki Lauda à recruter Hamilton. Il cherchait à cette époque à affaiblir McLaren, qui était une des équipes les plus menaçantes pour Red Bull. Avec l’ère de domination de Mercedes qui a suivi, Horner avoue avec le sourire qu’il l’a regretté.

"Niki Lauda était chez Mercedes et avait très envie de prendre Lewis et je me souviens l’avoir encouragé à le prendre. Nous nous battions contre McLaren et en 2012, ils avaient la voiture la plus rapide."

"Nous pensions que Lewis dans une McLaren serait plus menaçant que dans une Mercedes. J’ai encouragé Niki à dépenser l’argent car Lewis hésitait un peu. Il serait juste de dire que ça s’est retourné contre moi."

Une "énorme confiance" pour le contrat avec Verstappen

Red Bull est aujourd’hui dans une situation bien différente, puisque Max Verstappen a signé récemment un contrat jusqu’en 2028. Avec encore sept saisons à faire avec son leader actuel, l’équipe ne cherche plus de concurrent à recruter. Horner explique pourquoi l’équipe a cherché à assurer un contrat si long avec son pilote.

"Nous avons une énorme confiance en Max. Sinon, nous ne nous serions jamais engagés sur cette échelle de temps. Aller jusqu’en 2028 est presque du jamais vu dans ce sport, s’engager avec un pilote pour cette période de temps. Il est un atout considérable pour nous."

"Il croit fermement en l’équipe et c’est à nous de lui fournir les outils pour faire le travail. À un moment, Lewis va ralentir ou s’arrêter et, bien sûr, il va avoir un défi énorme avec un jeune coéquipier très compétitif et affamé cette année qui va être l’un des meilleurs pilotes sur la grille. George Russell est un talent phénoménal."

"Avec Max qui a 24 ans, nous avons cherché à verrouiller ce que nous pensons être le point culminant de sa carrière. Le fait d’avoir remporté ce premier championnat du monde enlève une grande partie de la pression. C’est sur son CV. Il va continuer à progresser maintenant qu’il a remporté son premier titre. Nous l’avons vu avec Sebastian Vettel."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos