Formule 1

Hamilton : C’était une farce, on a volé une course aux fans de F1

Il rapproche le fiasco de Spa de celui du Covid à Melbourne l’an dernier

Recherche

Par Alexandre C.

30 août 2021 - 09:01
Hamilton : C’était une farce, on a (...)

Dans le paddock c’est bien Lewis Hamilton qui a tenu les propos les plus forts à propos du simulacre de course, tenu hier à Spa : pour lui, la sécurité importait certes, mais la F1 avait aussi besoin de valider le résultat « pour l’argent ».

Deux tours pour quelques millions ? La F1 a ensuite répondu au pilote Mercedes en assurant que ce genre de considération pécuniaire n’avait pas été du tout soulevée.

Offensif envers les instances, Lewis Hamilton était bien sûr d’un tout autre ton pour s’adresser aux fans, auxquels il adresse ses remerciements et sa compassion.

« C’est vraiment dommage. Nous ne pouvons évidemment pas contrôler la météo. Je suis sûr que nous aimons tous courir sous la pluie, surtout ici à Spa. C’est l’un des plus grands circuits du monde. Je suis juste déçu pour les fans. Ils sont restés là pendant des heures sous la pluie, sans toit dans les tribunes - je pense qu’il y en a peut-être un dans la tribune des stands - mais dans le froid et la pluie, et surtout les enfants. Plus important encore, ils ont dû dépenser beaucoup d’argent pour le voyage, l’hébergement et ils n’ont pas eu de course. »

La gestion du temps par la FIA a semblé dérouter le pilote Mercedes... qui en remet une couche sur le remboursement des tickets.

« C’est malheureux, et je suis un peu confus quant à la raison pour laquelle ils ont redémarré la course, car entre les deux heures où ils nous ont arrêtés la première fois et la dernière fois, il n’y a pas eu de changement de temps. Je pense qu’on a volé une course aux fans ; et ils devraient probablement récupérer leur argent. »

Il rapproche enfin le fiasco de Spa avec celui, sanitaire, de Melbourne l’an dernier (la course avait été annulée au dernier moment après la déclaration de cas positifs chez McLaren, au grand désarroi de Lewis Hamilton qui avait voulu arrêter la mascarade bien plus tôt).

« Dans le fond, nous étions à Melbourne l’année dernière alors que nous n’aurions pas dû y être, il y a quelques similitudes avec la façon dont ça s’est passé, mais au moins tout le monde est en sécurité. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less