Hakkinen donne raison à Masi : ‘bien pire’ de finir sous Safety Car

Il charge Verstappen pour son dépassement du premier tour

Recherche

Par Alexandre C.

15 décembre 2021 - 08:29
Hakkinen donne raison à Masi : ‘bien (...)

Le titre 2021, l’histoire le retiendra, se sera joué dans le dernier tour de course à Abu Dhabi, avec une fameuse controverse sur la voiture de sécurité.

Comme chacun pourtant, avant l’accident de la Williams de Nicholas Latifi, Mika Hakkinen estimait que le sort était joué et que Lewis Hamilton, avec ses 11 secondes d’avance sur Max Verstappen, allait facilement l’emporter.

« C’était incroyable de voir le championnat du monde se décider dans le dernier tour de la dernière course. Je ne pouvais pas croire ce qui s’est passé dimanche et je sais que c’est ce que les fans ressentent aussi. Nous allons en parler pendant longtemps ! »

« Je pensais vraiment que nous allions assister à une victoire prévisible et à un 8e titre. Max Verstappen et Lewis Hamilton avaient tous les deux l’air totalement choqués, même si leurs mots après la course faisaient plaisir à entendre. De parfaits ambassadeurs pour le sport. »

Max Verstappen avait, avant la voiture de sécurité, tout essayé pour rattraper Lewis Hamilton, y compris un dépassement osé, périlleux, voire contestable, au tout premier tour. La FIA n’a pas ouvert d’enquête sur l’incident mais à entendre Mika Hakkinen, on se doute qu’il aurait pris la décision inverse s’il avait été commissaire-pilote.

« Max a tenté cette grande manœuvre au premier tour, qui aurait entraîné un accident, si Lewis n’avait pas eu la possibilité d’utiliser les zones de dégagement. »

« Comme je l’ai déjà dit, vous devez dépasser en utilisant votre vitesse, votre habileté, et en étant précis, pas en faisant sortir votre rival de la piste. »

Mika Hakkinen donne raison à Masi

L’imaginable s’est ensuite produit : un accident, une voiture de sécurité, une relance de la course au dernier tour.

Tout d’abord sur le dépassement final de Max Verstappen sur Lewis Hamilton, Mika Hakkinen ne trouve pas grand-chose à redire.

« Il était clair que Max avait un avantage significatif. Sur des pneus frais, il avait beaucoup plus de grip que Lewis sur ses pneus durs très usés. »

« Le dépassement était inévitable, même si Lewis a défendu du mieux qu’il pouvait. Max a fait ce qu’il devait faire, remportant la course et le championnat. »

Mais on attend bien sûr l’avis de Mika Hakkinen sur la décision de Michael Masi, le directeur de course de la FIA, de permettre seulement aux voitures entre Max Verstappen et Lewis Hamilton de reprendre leur tour, pour permettre au titre de se disputer sur la piste. Le directeur de course a changé d’avis en une minute, mais contre l’opinion générale, le double champion du monde finlandais donne crédit à l’Australien.

« Je pense que cela aurait été bien pire si ce championnat du monde s’était terminé derrière une voiture de sécurité. Cela aurait vraiment été une telle déception. »

« La décision du directeur de course, soutenue ensuite par les quatre commissaires, est basée sur sa compréhension des règles, y compris sa responsabilité de décider du moment où la voiture de sécurité retourne dans les stands. Trouver un équilibre entre la sécurité et la volonté de promouvoir la poursuite de la course sur la piste est la tâche la plus difficile du directeur de course. »

« Au vu du résultat, en termes de sécurité et de promotion de la course, Michael a fait son travail. »

Mercedes menace de faire appel et de porter l’affaire devant les tribunaux. Mais pour Mika Hakkinen, l’équipe a déjà gagné beaucoup en dominant in fine Red Bull au classement des constructeurs.

« Si Mercedes décide de contester le résultat de la course, et le championnat du monde des pilotes, les décisions qui ont été prises et la façon dont les règles ont été appliquées seront examinées en détail. Je ne crois pas que les résultats vont changer. »

« Red Bull Honda a fait un travail vraiment fantastique cette année et le championnat du monde de Max est mérité. Lewis a manqué un 8e titre extraordinaire par la plus petite des marges. Le fait que lui et Valtteri Bottas aient remporté le championnat des constructeurs apporte un certain équilibre. La plus grande part du prize-money sera utile pour Mercedes. »

« C’était la lutte la plus serrée possible, une saison qui semblait aller dans le sens de Red Bull jusqu’à ce que Lewis commence à pousser vers la fin de la saison. Ses victoires au Brésil, au Qatar et en Arabie Saoudite ont montré pourquoi il est une telle star. Je crois qu’il a vraiment porté l’équipe. »

FIA

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos