Häkkinen : Comme Sainz, j’ai dû attendre 7 ans pour l’emporter en F1

Le Finlandais salue la FIA après l’accident de Zhou

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 juillet 2022 - 08:03
Häkkinen : Comme Sainz, j'ai dû (...)

Le double champion du monde de Formule 1 Mika Häkkinen, sacré en 1998 et 1999 avec McLaren-Mercedes, a comme nous tous été témoin de l’accident très spectaculaire mais heureusement sans gravité de Guanyu Zhou à Silverstone ce weekend. Ce crash incroyable, de même que l’incident en Formule 2, nous rappellent que le sport automobile reste une discipline très dangereuse.

Le Finlandais a tout de même voulu insister sur les progrès réalisés par la FIA vis-à-vis de la sécurité des pilotes. S’il y a bien sûr encore du travail à effectuer pour que ce genre d’incident ne se produise plus, le fait que personne n’ait été blessé est une très bonne nouvelle.

"C’est le genre d’accident pour lequel la FIA et les équipes sont préparées. Tous les systèmes de sécurité ont fait leur travail et, même si la voiture de Guanyu est partie en tonneaux et qu’il s’est retrouvé bloqué contre la clôture, tout allait bien. C’était un accident très spectaculaire, le genre qui peut se produire lorsqu’il y a multiples collisions."

"Il n’y a aucun doute sur le fait que le halo lui a probablement sauvé la vie, ou du moins protégé d’une grave blessure. Depuis son introduction par la FIA en 2018, nous avons vu le halo protéger les pilotes à plusieurs occasions. A Monza l’année dernière par exemple, où Max Verstappen avait atterri sur le cockpit de la Mercedes de Lewis Hamilton, mais l’accident de dimanche était vraiment significatif."

"Il m’a semblé, tant sur les vidéos que sur les photos de la voiture endommagée, que l’arceau de sécurité conçu pour protéger la tête du pilote s’est cisaillé. L’équipe et la FIA vont sans aucun doute examiner en détails les dégâts et les données de la voiture. Mais ce qu’il faut retenir est que même si la voiture était à l’envers, et qu’elle se déplaçait toujours à très haute vitesse, Guanyu était à tout moment protégé par le halo en titane et les côtés hauts du cockpit. Le halo est une pièce si simple mais qui sauve des vies. Bravo à la FIA et particulièrement à l’ancien président Jean Todt, ainsi qu’au regretté Charlie Whiting, qui ont poussé pour son introduction."

Comme Carlos Sainz, Mika Häkkinen a dû attendre sept ans pour s’imposer en F1

Sept ans et 150 courses disputées : c’est le temps et le nombre d’épreuves qu’il aura fallu à Carlos Sainz pour décrocher sa toute première victoire en Formule 1, et accessoirement sa première pole position.

Et si l’Espagnol aura pris son temps pour inscrire son nom à la prestigieuse liste des vainqueurs de Grands Prix, Häkkinen rappelle que le pilote Ferrari n’est pas le premier à avoir dû jouer de patience avant de connaître le succès.

"Comme Carlos, j’ai dû attendre sept ans pour décrocher ma première victoire en Formule 1, je sais donc à quel point il va être heureux et soulagé. C’est un grand accomplissement de remporter votre première course de F1. Soudainement, toutes ces années de dur labeur paient. Carlos est un garçon très populaire et clairement très talentueux, mais il fait face à Charles Leclerc et se retrouve un peu dans son ombre. Cette victoire va enlever un poids de ses épaules, lui retirer de la pression, et je m’attends à ce qu’il gagne en confiance en lui et en ses capacités après ça."

"Ferrari a hésité sur sa stratégie, permettant à Carlos et à Charles de se battre l’un conte l’autre, ce qui leur a coûté du temps et permis à Lewis Hamilton de se rapprocher. En écoutant leurs communications radio, on s’apercevait que Ferrari voulait essayer d’aider Charles à remporter la course parce que sa voiture avait quelques dégâts. Je pense que la manière dont Carlos a géré la situation et pris l’avantage grâce à ses pneus plus frais après la voiture de sécurité était brillant. Mais Ferrari a besoin d’une stratégie d’équipe claire à chaque course s’ils veulent proposer un challenge à Red Bull durant la deuxième partie de saison."

"J’aimerais également souligner la qualité de la course et du pilotage que nous avons vus dimanche. C’était une publicité incroyable pour la Formule 1 de voir des pilotes Carlos et Max, puis Charles et Lewis sa battre à la dure mais de façon loyale, en laissant suffisamment d’espace à chaque fois. Nous avons vraiment un groupe de pilotes incroyable en F1 de nos jours."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos