Formule 1

Haas F1 est en contact avec Hülkenberg mais privilégie des jeunes pilotes

Steiner parle notamment de Schumacher et Shwartzman

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 novembre 2020 - 10:04
Haas F1 est en contact avec Hülkenberg

Günther Steiner continue de laisser penser que les pilotes Haas F1 pour 2021 seront des jeunes pilotes. Les noms les plus récurrents sont Mick Schumacher, jeune pilote de la Ferrari Driver Academy, et Nikita Mazepin, concurrent de Schumacher en Formule 2 cette année.

"Oui, nous nous concentrons sur des jeunes pilotes l’année prochaine" a déclaré Steiner à Sport1. "Nous voulons avoir les mêmes pilotes en 2022, donc c’est important de poser les fondations de nos nouveaux pilotes l’an prochain."

"La Formule 2 est très forte cette année et logiquement, notre collaboration avec Ferrari pourrait mener à la collaboration avec un de ces jeunes pilotes. Mick Schumacher terminera probablement premier ou deuxième du championnat et Robert Shwartzman est actuellement quatrième ou cinquième, ils sont clairement une option pour l’an prochain."

Nico Hülkenberg est aussi sur le marché pour l’année prochaine, et n’est pas le favori pour un volant chez Red Bull, ce qui en fait un possible candidat chez Haas F1 Team : "Mais il dit aussi qu’il n’y a pas besoin d’autres discussions. Nous savons exactement ce que peut faire Nico, mais je n’ai plus besoin de parler avec lui de ce qu’il veut, nous savons exactement."

Engager deux débutants après avoir eu pendant quatre ans un duo composé de Romain Grosjean et Kevin Magnussen pourrait radicalement changer la donne dans l’équipe américaine, et Steiner en est conscient. Néanmoins, c’est un risque qu’il est prêt à prendre.

"Nous avons discuté de cela, des risques, des opportunités avec eux. Il y a évidemment un risque que deux rookies n’ont pas assez d’expérience pour bien analyser des données en F1 et des trucs comme ça. Ils ont besoin de savoir entre eux ce qui se passe et il y a un risque que cela se passe mal."

"Mais le positif c’est que vous pouvez les mettre dans la direction que vous voulez, et ils grandissent avec l’équipe. Parce que cela n’a jamais été fait, cela ne signifie pas que cela ne fonctionne pas. Il y a certainement un risque que ça ne marche pas. Je ne veux pas l’ignorer non plus."

Et si la décision de prendre deux débutants s’avérait négative, Steiner et Haas F1 en assumeraient les conséquences. Le directeur de l’équipe admet qu’il n’a pas un fonctionnement similaire à d’autres équipes de Formule 1, mais sait aussi que cela peut parfois s’avérer payant.

"Nous avons fait certaines choses différemment des autres. Il y a quelques années, on m’a demandé : ’Pourquoi gardez-vous Romain si longtemps ? Parce que personne n’a gardé un pilote si longtemps dans une équipe de milieu de grille’. Nous n’avons pas besoin de faire ce que les autres ont fait."

"Nous ferons ce que nous pensons être juste, et si cela fonctionne ou non, nous serons jugés sur cela et rien d’autre. Nous prenons ce risque et nous saisissons cette opportunité. Donc, si nous prenions deux débutants, c’est que nous y avons réfléchi. Nous connaissons les avantages et nous connaissons les inconvénients, et nous gérerons si nous suivons cette voie."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less