Formule 1

Giovinazzi veut changer la règle pour les redémarrages, Latifi s’y attendait !

Les deux hommes ont été pris dans un accident au Mugello

Recherche

Par Olivier Ferret

13 septembre 2020 - 16:50
Giovinazzi veut changer la règle (...)

La Formule 1 devrait examiner comment sa procédure de redémarrage peut être améliorée suite à l’accident qui a anéanti les chances de quatre pilotes dans le Grand Prix de Toscane, selon Antonio Giovinazzi.

Le pilote Alfa Romeo a été pris avec Carlos Sainz, Kevin Magnussen et Nicholas Latifi dans l’accident qui a provoqué le premier drapeau rouge de la course.

Giovinazzi a déclaré que l’accident avait été causé par certains pilotes au milieu du peloton qui accéléraient trop tôt, tandis que d’autres avaient ralenti.

"Les pilotes derrière moi poussaient déjà !" affirme Giovinazzi "La dernière chose que j’ai vue, c’est que Magnussen s’est complètement arrêté devant moi."

"J’ai essayé de l’éviter mais il était juste là et j’étais déjà à fond. C’était donc une manœuvre vraiment dangereuse. Je suis vraiment frustré, surtout parce qu’après le premier tour, j’étais 14e et après cela, tout pouvait arriver. Mais ce sont juste des choses vraiment dangereuses que nous pouvons éviter. Nous devons vérifier ce que nous pouvons changer à ce sujet."

Latifi, qui roulait derrière Magnussen au redémarrage, a déclaré qu’il s’attendait à ce que les redémarrages soient difficiles sur la longue ligne droite au Mugello.

"Sur cette piste avec une ligne d’arrivée si loin du 1er virage, il était clair, je pense, que le leader allait toujours essayer d’y aller le plus tard possible, histoire d’éviter l’effet d’aspiration. Du milieu à l’arrière du peloton, l’effet accordéon rend toujours les choses un peu plus difficile à juger."

"Et c’est ce qui est arrivé ! Dès la petite ligne droite avant le dernier virage, il a semblé que les voitures autour de moi allaient à fond, donc j’y suis allé aussi. Mais j’ai presque percuté l’arrière de Kevin au point de corde, je l’ai manqué de peu. Et nous nous sommes encore regroupés après, et ce coup-ci tout le monde y est allé."

"Quand vous êtes si loin derrière et que vous réagissez aux voitures autour, de mon expérience, c’était arrivé à Bakou en Formule 2, et si le leader ne garde pas un rythme constant, ça amplifie l’effet. Je ne suis pas sûr que ce soit la cause, je ne l’ai pas vu. Mais je n’ai rien pu faire pour éviter l’accident, c’est vraiment dommage."

Williams F1

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less