FIA : Ben Sulayem renonce au contrôle direct de la F1

Il reste toutefois président de la Fédération

Recherche

Par Franck Drui

8 février 2023 - 11:27
FIA : Ben Sulayem renonce au contrôle

Le patron de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a renoncé au contrôle direct de la F1, selon des informations rapportées par le Daily Mail et corroborées par une lettre envoyée aux directeurs d’équipe ce lundi.

Le président a été critiqué pour sa conduite et ses propos controversés par une grande partie du paddock (voir notre article complet à lire ici).

Il ne compte pas lâcher la présidence de la FIA mais tout ce qui serait en rapport direct avec la F1 sera géré par Nikolas Tombazis, récemment nommé responsable monoplace de la FIA lors de la restructuration de la Fédération.

C’est une concession inattendue dans une lettre qu’a pu voir le Daily Mail, dans laquelle il a écrit à propos de cette restructuration :

"Mon objectif déclaré était d’être un président non exécutif via le recrutement d’une équipe de managers professionnels, aujourd’hui en grande partie achevé."

Ben Sulayem ne sera plus impliqué dans la gestion quotidienne du sport et se concentrera plutôt sur les questions stratégiques.

"Par conséquent, à l’avenir, votre contact quotidien pour toutes les questions concernant la F1 sera avec Nikolas (Tombazis, directeur monoplace) et son équipe, tandis que je me concentrerai sur les questions stratégiques avec mon équipe de direction."

L’homme désormais en charge des questions de la Formule 1, Nikolas Tombazis, est un ingénieur grec de 54 ans, qui a auparavant travaillé pour Benetton, McLaren et Ferrari.

Mise à jour : La FIA a envoyé une réponse aux médias suite à cette information. Elle évoque une étape naturelle et non, évidemment, une réponse aux pressions récentes en coulisses.

"Le manifeste du président a clairement défini ce plan avant son élection. Il s’est engagé à nommer un PDG de la FIA pour fournir une opération intégrée et alignée ainsi qu’à introduire un cadre de gouvernance révisé sous une équipe de direction axée sur la transparence, la démocratie et la croissance."

"Ces objectifs, ainsi que l’annonce de la nouvelle structure du Département Monoplace, sont prévus depuis le début de cette Présidence."

"Le président de la FIA a un large mandat qui couvre l’étendue du sport automobile mondial et de la mobilité, et maintenant que la réorganisation structurelle de la Formule 1 est terminée, c’est une prochaine étape naturelle."

FIA

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos