Formule 1

Haas F1 : Une journée chaotique mais un plan de roulage respecté

Le GP de France commence fort pour le team américain

Recherche

Par Olivier Ferret

18 juin 2021 - 18:58
Haas F1 : Une journée chaotique mais (...)

Haas F1 a connu un début de Grand Prix de France agité. Si Mick Schumacher est rapidement sorti de piste en début de journée, son équipier Nikita Mazepin a par la suite effectué un tête-à-queue et a été critiqué par plusieurs pilotes pour les avoir gênés. Il reste positif quant à ses performances.

"Ce n’était pas une journée facile pour nous, la chaleur et les pressions de pneus augmentées ne sont peut-être pas la meilleure chose pour la voiture qui n’a pas un maximum d’appui, mais j’ai passé de bons EL1" a déclaré Mazepin.

"En EL2, nous avons bouclé le plan de roulage et je pense que nous savons où nous en sommes pour dimanche, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer pour les qualifications."

"Après Bakou et Monaco, je vois les choses plus facilement car il n’y a pas de mur qui vous attend à la sortie de chaque virage, ce qui pour un rookie est une note positive. Ce circuit a ses propres défis, le tarmac est très délicat ici, mais j’aime conduire en France."

La journée n’a donc pas été de tout repos pour l’autre pilote Haas F1, Schumacher, qui a effectué une sortie de piste dès le début de journée. L’Allemand n’en a été quitte que pour une dérive latérale d’aileron cassée et a pu profiter du reste de sa journée.

"De toute évidence, nous avons malheureusement eu quelques problèmes en Libres 1 et cela signifiait simplement que nous n’avons pas pu faire tout le roulage que nous voulions," ajoute Mick Schumacher.

"Nous avons fait tous les tours que nous voulions en Libres 2, ce qui était positif et nous avons appris encore mieux la piste, donc maintenant il s’agit de finaliser les réglages et essayer d’améliorer pour être un peu plus proches de Williams. Nous sentons le surplus de température dans les pneus et nous avons également une augmentation des pressions, ce qui rend un peu plus difficile le fait de les garder en vie, surtout sur les longs relais. Il s’agit d’essayer de régler la voiture pour que tout aille bien en qualifications mais aussi en course, alors j’espère que nous arriverons à nous en sortir."

Le directeur de Haas F1, Günther Steiner, explique que Schumacher a eu "un problème avec son système de freinage électrique. Mais sinon tout s’est déroulé comme prévu. On n’a jamais assez de tours couverts, mais nous essayons toujours de tirer le meilleur parti de deux heures de roulage avec les trains de pneus dont nous disposons."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less