Formule 1

Crash énorme au Mugello : la FIA absout Bottas et avertit 12 pilotes

Bottas n’a fait que suivre le règlement !

Recherche

Par Alexandre C.

13 septembre 2020 - 20:22
Crash énorme au Mugello : la FIA (...)

En attendant un éventuel changement de règle sur la question, la FIA a examiné l’énorme crash ayant eu lieu, à la relance de la course, après la période de voiture de sécurité, et qui aurait pu se terminer de manière bien plus grave pour certains, Antonio Giovinazzi en premier lieu.

Kevin Magnussen, Daniil Kvyat, Nicholas Latifi, Alexander Albon, Lance Stroll, Daniel Ricciardo, Sergio Perez, Lando Norris, Esteban Ocon, George Russell, Antonio Giovinazzi et Carlos Sainz : la liste des pilotes impliqués est longue. Et tous ces 12 pilotes ont été officiellement avertis par la FIA pour leur comportement à la relance…

La FIA a ainsi motivé cette décision…

« Les commissaires concluent que la cause première de cet incident réside dans le fait que les pilotes aient accéléré et freiné de manière inconstante et incohérente, à partir du dernier virage dans la ligne droite des stands. »

« Les commissaires reconnaissent les difficultés que présente l’emplacement de la ligne de contrôle sur ce circuit et le désir des pilotes de tirer avantage du restart. »

« Cependant, cet incident démontre la nécessité de faire preuve de prudence dans ce genre de situation et de noter qu’il y a eu un effet-accordéon extrême, qui a augmenté de façon spectaculaire au fur et à mesure qu’il se déplaçait vers le bas de la grille. »

« Nous constatons également que certains pilotes auraient pu éviter d’être impliqués dans l’incident s’ils n’avaient pas suivi directement la voiture de devant. Ce faisant, ils ont effectivement bloqué toute visibilité de ce qui se passait immédiatement devant la voiture précédente. »

Un avertissement, cela veut dire qu’aucun pilote plus qu’un autre ne sera sanctionné par la FIA...

« Un avertissement a été décidé et imposé car les commissaires estiment qu’aucun pilote n’est entièrement ou majoritairement responsable. »

Valtteri Bottas ne fait pas partie des pilotes incriminés, bien que certains (Romain Grosjean ou Sebastian Vettel) aient pointé la responsabilité du pilote Mercedes à la relance, lui qui menait la course.

La FIA donne toute raison au Finlandais qui n’a fait que suivre le règlement.

« Il a en outre été constaté que le pilote de la voiture 77 (Valtteri Bottas) et les autres pilotes impliqués dans la relance non mentionnés ci-dessus, ont respecté le règlement. La voiture 77 avait le droit, en vertu du règlement, de dicter le rythme. »

Reste à voir désormais si ce règlement va évoluer !

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less