Formule 1

Au premier virage ou dans les stands, Bottas a eu deux moments chauds avec Verstappen

Il se montre très compréhensif sur les deux manœuvres

Recherche

Par A. Combralier

27 mai 2019 - 13:49
Au premier virage ou dans les (...)

A Monaco hier, Valtteri Bottas n’a cette fois-ci pas perdu de position au départ… mais il n’a pas été plus chanceux aux stands. Le Finlandais est ressorti côte-à-côte avec Max Verstappen, qui a finalement été pénalisé de cinq secondes pour unsafe relase.

La course du Finlandais fut néanmoins gâchée dans ce fait de course : le pilote Mercedes a dû rentrer aux stands dans la foulée, pour ressortir 4e, derrière Max Verstappen mais surtout derrière Sebastian Vettel.

L’écart avec Lewis Hamilton se creuse ainsi au classement, et on peut imaginer la déception du Finlandais volant après Monaco…

« Oui, les arrêts aux stands furent la clef ! C’est vraiment ce qui a rendu ma course plus difficile. Nous nous sommes arrêtés en même temps que Lewis. Il y avait un petit d’écart, assez pour s’arrêter, mais je ne sais pas pourquoi, mon arrêt fut un peu lent. Max est sorti à mes côtés dans la pit lane, même s’il était derrière avant d’entrer aux stands. Il était légèrement devant mais nous étions côte-à-côte. J’ai gardé ma trajectoire, il a continué à se déporter vers la droite. Nous nous sommes touchés, j’ai aussi touché un mur parce qu’il n’y avait pas de place. J’ai donc eu une crevaison et honnêtement, j’ai pensé qu’après mon deuxième arrêt, je ressortirais tout au fond du peloton. Mais j’ai heureusement perdu deux places seulement. Donc, chanceux et malchanceux dans le même tour, ça aurait pu être bien pire. »

« Ce sont toujours des points importants, mais c’est bien sûr décevant de finir plus loin que vous n’êtes parti. »

La pénalité infligée au pilote Red Bull semblait bien mince par rapport aux précédents du même gendre…

« C’est délicat à juger » estime, fair-play, Valtteri Bottas. « Je n’aurais jamais pu regagner ma position, donc il a eu sa pénalité et je pense que c’est OK. Je n’ai pas beaucoup plus à dire. »

Max Verstappen et Valtteri Bottas ont également failli s’accrocher au tout premier virage… La Red Bull a tenté un dépassement musclé, mais a dû se résigner et se ranger.

« Le départ était OK, normal. Le départ de Max fut très bon, il était à l’intérieur au premier virage, mais je savais que si je restais à l’extérieur, avec l’élan, ce serait OK. Il y a un petit moment, au milieu du virage, où je m’attendais à ce qu’il me percute de l’intérieur mais ce ne fut pas le cas, donc ça m’a fait plaisir. J’ai pris une bonne sortie et fait le boulot. »

Valtteri Bottas a ensuite passé la course dans la roue de Sebastian Vettel… Aurait-il pu tenter un dépassement à un moment donné ?

« Quand il y avait un peu plus de trafic ou dans les derniers tours… j’ai essayé d’être aussi proche que possible, pour profiter de toute opportunité. Mais il n’y en a pas vraiment eu. Seb n’a fait aucune erreur. Nos pneus, les durs, ont duré plus longtemps que ceux de Lewis et de Max. Le rythme était là, mais il n’y a eu malheureusement aucune opportunité. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less