Formule 1

Après un week-end en dents de scie, Hamilton estime que Mercedes ‘a du travail’ avant Monza

La fiabilité mais aussi la performance en question ?

Recherche

Par A. Combralier

2 septembre 2019 - 08:14
Après un week-end en dents de scie, (...)

Lewis Hamilton a perdu, sur le fil, le Grand Prix de Belgique, au profit de Charles Leclerc ; mais au classement pilotes, il a certainement fait une bonne opération en consolidant son avance sur Valtteri Bottas et surtout sur Max Verstappen, qui a abandonné.

Avec une stratégie légèrement décalée, en s’arrêtant par exemple un ou deux tours plus tôt, le pilote Mercedes aurait-t-il pu l’emporter ?

« Comment aurais-je pu faire autrement, vous avez une proposition ? J’ai exécuté la course du mieux que j’ai pu. Stratégiquement, peut-être, cela aurait pu être un peu mieux. Après l’arrêt de Seb… j’ai perdu le fil de la situation de la course. J’essayais de rester près de Seb, mais il était très fort en tendres, et nous sommes restés trop longtemps en piste. Quand je suis rentré après Charles Leclerc, un tour après, l’écart avait doublé. Donc je le poursuivais, et j’ai été aussi bloqué derrière Vettel. Mais en fait, il a fait un superbe travail, donc même si nos stratégies étaient différentes, il aurait été trop difficile de battre Charles Leclerc. Il a mérité la victoire, il a fait le boulot. »

Pour sa première année chez Ferrari, Charles Leclerc a donc remporté son premier succès, avant même Sebastian Vettel. Lewis Hamilton, qui avait aussi débuté très fort sa carrière chez McLaren, est-il impressionné par la rapidité de l’apprentissage du Monégasque ?

« Ses résultats parlent pour eux-mêmes. Ce n’est pas facile pour un pilote d’être promu dans une équipe de pointe, chez Ferrari, contre un quadruple champion du monde… Battre quelqu’un comme ça en qualifications, en course, ce n’est pas facile. Charles a vraiment été malchanceux durant certaines courses. Après la Belgique, il pourrait facilement en être à sa troisième victoire de l’année. Donc il y a bien plus à venir de lui, j’ai hâte de le voir grandir, de courir à ses côtés. C’était amusant d’essayer de le chasser, mais il était juste un peu trop rapide. »

Des problèmes de fiabilité le vendredi, un accident heureusement sans gravité en EL3… Lewis Hamilton aurait pu rêver d’une meilleure rentrée des classes.

« Heureusement, nous n’allons pas avoir beaucoup de temps pour le ressasser, puisque nous prenons directement la route de Monza. Mais oui… après une trêve estivale, il est facile de… La tension s’accumule en première moitié de saison, et à la rentrée, tout le monde est plus détendu. Avec le recul, je pense que nous allons travailler plus dur, l’an prochain, pour nous assurer de commencer du bon pied la deuxième moitié de saison. Et j’espère que l’an prochain, ce sera un week-end de Spa plus fluide. De mon côté, le samedi n’a pas aidé, donc nous essaierons d’éviter cela dans le futur. Nous avons quelques progrès à faire sur la voiture d’ici quatre jours, donc il y a beaucoup de pression. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less