Formule 1

Après un test en mini moto, Ricciado se dit ouvert à d’autres expériences sur deux roues

Il n’entend pas tester en Moto GP pour le moment

Recherche

Par A. Combralier

1er août 2019 - 13:43
Après un test en mini moto, Ricciado (...)

Dans le cadre d’un évènement avec son sponsor Alpine Stars, Daniel Ricciardo a pu tester quelques mini motos 100cc, en compagnie de Sete Gibernau, double champion du monde de Moto GP. Le pilote Renault assure s’être très bien amusé, et se dit aujourd’hui ouvert à d’autres tests sur deux roues.

On sait que certains pilotes du paddock, comme Lewis Hamilton, restent très intéressés par la découverte du monde des deux roues. Et Daniel Ricciardo ? Quel est le rapport de l’Australien à la moto ?

« Quand j’étais enfant, maman ne me laissait pas conduire sur deux roues, car elle avait très peur, elle pensait que quatre roues suffisaient. En vieillissant, j’ai gagné un peu de confiance, et commencé à faire du motocross, mais jamais de la moto sur route. Maman ne m’aurait jamais laissé le faire, et je ne voulais pas vraiment non plus, parce que c’était assez dangereux avec les autres voitures sur la route. Mais j’ai pensé que si j’avais la chance de rouler sur circuit, ce serait incroyable. »

« Et j’ai pu essayer avec Alpine Stars et Sete Gibernau. Nous avons roulé sur un circuit privatisé, des petites 100cc, rien de fou, mais c’était assez pour apprendre comment vous servir de votre corps, de vos genoux. C’était super sympathique. »

Quelles sont les différences existant entre une F1 et une moto, s’il fallait les résumer ?

« C’est si différent. Mais une chose qu’il y a en commun c’est la vitesse, le sentiment de pousser jusqu’aux limites. C’est du sport auto, donc même si c’est différent et étrange, l’amour, le désir d’en faire plus, sont vraiment puissants. J’ai apprécié tout cela, je veux faire un test de nouveau, c’était très amusant. »

« J’ai toujours respecté les gars qui font de la moto, même si je n’en avais fait. Je sens que j’ai toujours senti à quel point c’est difficile de conduire sur deux roues. Le plus important, même sur une mini moto, c’est de garder votre coude proche du sol. Le mien était à un mètre du sol. Et Marc Marquez, avec son style, sa grosse moto, arrive à baisser davantage son coude. Je peux comprendre la flexibilité, la dextérité des corps des pilotes moto, leur capacité à tenir si bien la moto, à se cramponner dessus, à la tenir droite, et ces gars pèsent 55 kilos. Tout le monde dit que les pilotes de voitures de course sont courageux et fous, mais ces gars qui font de la moto sont totalement à un autre niveau. »

Daniel Ricciardo songe-t-il à une reconversion, de la F1 au Moto GP ?

« J’aimerais rester dans mes limites ! Je vais continuer à tester seulement des 100cc pour le moment, je ne veux pas causer plus de crises cardiaques à Cyril Abiteboul. Cela vient avec l’âge je pense, vous connaissez plus vos limites, et je pense que je les connais très bien. Beaucoup de gens disent que courir à moto une semaine avant une Grand Prix n’était pas dangereux, mais ça l’est si vous-même êtes dangereux. Ces motos vont probablement à 80 km/h, donc vous êtes raisonnable si vous voulez êtes raisonnable. »

Le pilote Renault a posté une vidéo (ci-dessous) de son expérience en mini moto sur Instagram et a reçu les félicitations d’un certain Valentino Rossi, qui a loué son « style formidable. »

Vidéo :

Voir cette publication sur Instagram

Road trackin’ for the first time. Loved ! @gopro

Une publication partagée par Daniel Ricciardo (@danielricciardo) le

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less