Formule 1

Alesi : Leclerc ’n’a pas le droit’ d’être démotivé chez Ferrari

Il doit les aider à remonter la pente pour les remercier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2020 - 13:52
Alesi : Leclerc ’n’a pas le droit’ (...)

Charles Leclerc vit une situation compliquée chez Ferrari, alors que les performances de la SF1000 sont largement en deçà de ce que la Scuderia espérait. Interrogé sur sa motivation à surmonter ces difficultés, le vainqueur de deux Grands Prix joue la résilience.

"Je n’ai pas vraiment le choix" avait répondu Leclerc, qui est engagé avec la Scuderia jusqu’en 2024. Mais pour Jean Alesi, qui a lui aussi défendu les couleurs du Cheval Cabré, le Monégasque doit continuer à y croire.

"Je me suis battu pour Ferrari pendant cinq longues années" a déclaré Alesi au journal Il Resto del Carlino. "Quand les choses allaient bien, je parvenais peut-être à finir troisième. Cependant, je n’ai jamais abandonné."

Pour Jean Alesi, Sebastian Vettel n’est pas dans la même situation que son jeune équipier : "Il est en fin de contrat et ne sait même pas s’il trouvera une voiture pour l’an prochain, donc c’est normal qu’il soit démoralisé."

"Mais Leclerc ne peut vraiment pas l’être. Ceux qui pilotent une Formule 1 doivent toujours croire en elle, peu importe la qualité. Ce n’est que comme ça, dans n’importe quelle équipe, que le pilote est une valeur ajoutée. Charles a déjà montré son talent."

"Il doit se rappeler qu’un pilote n’a pas le droit d’abandonner. Jamais. Ferrari a investi en lui, l’a aidé à progresser dans les formules de promotion, l’a lancé en Formule 1 et l’a mis sous contrat jusqu’en 2024, un événement sans précédent dans l’Histoire de Ferrari. Il est temps de renvoyer l’ascenseur en contribuant à cette renaissance."

Carlos Sainz a déclaré ce week-end qu’il ne regrettait pas son choix de rejoindre Ferrari en 2021, et Jean Alesi est persuadé que l’Espagnol ne le regrettera aucunement dans les années à venir.

"En cinq saisons, je n’ai gagné qu’un Grand Prix, mais je n’ai jamais eu de regret. J’espère que l’Histoire sera différente pour Leclerc, mais hormis l’époque héroïque de Nuvolari, ça a toujours été comme ça, celui qui n’a pas la voiture pour gagner ne gagne pas."

"Dans tous les cas, Ferrari reviendra au sommet. Je n’ai pas gagné le championnat, mais je n’ai pas de regrets. C’était un honneur de faire partie de l’équipe. Schumi m’a remplacé, et c’était le meilleur de tous."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less