Formule 1

A Spa, les pilotes Williams évoquent le drame de 2019 et la vente de l’équipe

De l’actualité pour l’équipe de Grove

Recherche

Par Olivier Ferret

27 août 2020 - 14:48
A Spa, les pilotes Williams évoquent (...)

La Formule 1 est de retour en Belgique et, comme d’habitude le jeudi, c’est la conférence de presse de la FIA qui rythme l’après-midi, pendant plus de trois heures, dans l’ordre inverse du championnat 2019.

C’est donc George Russell et Nicholas Latifi qui ouvrent traditionnellement le bal des questions et les deux pilotes partagent d’abord leur émotion d’être à Spa.

"Tout le monde a hâte de rouler à Spa. Le deuxième secteur est cool. Tout le monde parle de l’Eau Rouge, mais Les Combes et Pouhon sont fantastiques. Il y a un bon rythme, la piste a tout ce qu’il faut et j’aime rouler ici. Mais ce sera un week-end émouvant à cause de l’accident de l’an dernier. Nous honorerons Anthoine (Hubert) comme il se doit," note Russell.

"J’étais en F2, dans cette course. Cela aurait pu nous arriver à tous. C’était différent ce matin. Tout le monde courra en son honneur. La piste offre souvent de bonnes courses, j’ai hâte de conduire une F1 pendant un week-end complet ici," ajoute Latifi de son côté.

Le Québécois a aussi évoqué le Mugello, qui fait partie du triplé de courses qui commence ce week-end.

"Le Mugello sera un tueur pour le cou. Surtout avec les voitures actuelles. Et je pense qu’Istanbul Park sera également un circuit cool mais difficile avec les performances des F1 de 2020."

Bien entendu, l’actualité de Williams c’est surtout la vente de l’équipe à Dorilton Capital.

"C’est un pas en avant positif pour Williams. L’avenir est assuré," souligne Latifi.

"Les jours, semaines, mois à venir vont être consacrés à tout évaluer comme toute entreprise le fait lorsqu’elle en acquiert une nouvelle. Et voir où l’investissement doit être fait. Mais dans l’ensemble, cela ne peut être que positif."

"Ce sont des nouvelles positives pour Williams et tous ceux qui travaillent pour l’équipe. C’était une période nerveuse. Nous savons maintenant ce que sera l’avenir et nous avons une grande entreprise derrière nous. Elle veut faire renaître l’équipe. J’ai parlé au président de la société, ils examinent ce qui doit changer en termes de gestion," explique Russell.

"Je ne veux pas encore trop regarder vers l’avenir," ajoute le Britannique lorsqu’on lui demande s’il pourra voir les fruits de ce travail puisque son contrat se termine fin 2021 et qu’il a pour ambition d’aller chez Mercedes à terme.

"La F1 est un sport complexe. Les choses ne changent généralement pas radicalement. Mais, à partir de 2022, nous recommencerons sur une nouvelle base pour les F1. Je suis sûr qu’ils se concentreront sur cela."

Et Claire Williams restera-t-elle à la tête de l’équipe ?

"Je ne sais pas si et ce qui va changer, par exemple pour le management. Mais personne ne sera remplacé pour commencer. Claire reste donc là mais personne ne sait à quoi cela ressemblera à long terme, pas même nous, les pilotes."

"Mais garder le nom est important pour nous. La famille Williams a été importante pour la Formule 1. Elle n’a pas vendue l’équipe à qui que ce soit. Frank et Claire ont pris cette décision parce qu’ils pensent que c’est la meilleure solution pour l’avenir de l’équipe."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less