Formule 1

A deux F1 contre une, Wolff va mettre une ‘pression massive’, Horner reste calme

Pérez devrait écoper des pénalités moteur demain

Recherche

Par Alexandre C.

4 septembre 2021 - 17:37
A deux F1 contre une, Wolff va (...)

Ce n’est que pour 38 petits millièmes que Lewis Hamilton a fini derrière Max Verstappen en qualifications, cet après-midi à Zandvoort. Il s’en est fallu de peu pour que les fumigènes orange ne s’éteignent…

Et pourtant, la Mercedes ne semblait pas très en forme. Lewis Hamilton – qui n’a pu rouler que 25 minutes le vendredi – signe donc lui aussi un petit exploit.

« Il est allé au-delà des performances de la voiture » reconnaissait Toto Wolff, « parce que c’était un méga-tour. »

« C’est un bon point de départ. »

« Nous devons être satisfaits de notre résultat. Lewis a raté beaucoup de roulage hier et puis, à la fin, il a tout mis ensemble. »

Mercedes n’a certes pas signé la pole mais est aussi en position de force stratégiquement, puisque Sergio Pérez n’a pas passé la Q1. Avec deux voitures contre une (Lewis Hamilton 2e et Valtteri Bottas 3e), Toto Wolff met déjà la pression sur Red Bull et un Max Verstappen qui doit se préparer à des stratégies décalées en face.

« Si nous sommes capables d’avoir le même rythme en course, ce sera une question de survie sur un arrêt. Max doit prendre une décision, s’il va pour un ou deux arrêts aux stands. »

« Mais je pense que nous pouvons jouer les deux stratégies demain et nous avons vu que deux voitures peuvent adopter un plan totalement différent - soudain on en fait rentrer une, on joue l’undercut, on met une pression massive laissant l’autre dehors, et puis on peut finir premier et deuxième ! »

Cependant un autre pilote Red Bull sera non loin des Mercedes... Pierre Gasly qui partira juste derrière Valtteri Bottas. Le pilote AlphaTauri peut faire capoter les plans de Toto Wolff.

« Ils ont Gasly, donc ils ont une voiture joker. »

Max Verstappen qui part premier, Lewis Hamilton deuxième... Cela rappelle les mauvais souvenirs de Silverstone et de Copse ! Toto Wolff est-il inquiet ?

« Eh bien, je pense que si quelque chose devait arriver demain, même si nous ne sommes pas en faute, ils allumeraient ces trucs orange en nous visant nous ! »

« J’espère que nous ferons une bonne course. Ils ont été super justes, le public aussi, il n’y a pas eu de huées, et c’est une super ambiance ici. Alors espérons que nous ferons une belle course. »

Horner répond à Wolff

Alors Red Bull est-elle autant en difficulté que Toto Wolff le dit ? Christian Horner répond à son homologue et commente au passage le nouveau flop du côté de Sergio Pérez... mais qui ne semble pas du fait du pilote, ou du moins pas à 100 %.

« C’est une piste difficile pour doubler, donc la première partie du travail est faite. »

« Pour Sergio, nous l’avons envoyé avec suffisamment de temps mais ils ont tous reculé et pris du temps dans la pitlane et il a perdu beaucoup aussi sur la piste. Avec une parfaite vision des choses, nous aurions dû le faire sortir plus tôt. Il a manqué le drapeau à damier d’une seconde. Nous devons nous battre pour revenir avec lui demain. Max était excellent dans le premier secteur dans les virages 2 et 3. La confiance de Sergio n’était pas là. »

« Nous devons juste baisser la tête et nous concentrer sur notre course. Le principal gars que nous devons battre est Lewis. Ce sera très serré avec Mercedes. Nous savons qu’ils sont à égalité. Max avait encore du temps en réserve dans la voiture, mais nous saurons bientôt qui va gagner. »

D’ailleurs Sergio Pérez ne devrait pas partir 16e mais bien en fond de grille, puisque Red Bull compte logiquement utiliser cette élimination pour changer l’unité de puissance de Checo. C’est Helmut Marko qui l’a indiqué...

« Nous utiliserons cette élimination pour remplacer autant de pièces du moteur que possible afin de limiter les dégâts, pour ainsi dire, et éviter les pénalités pour le reste de la saison. »

La grille de départ du GP des Pays-Bas 2021 :

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less