Formule 1

Haas F1 : Mazepin dénonce ’un désastre’ causé par Schumacher

L’Allemand défend son dépassement sur son équipier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 septembre 2021 - 17:22
Haas F1 : Mazepin dénonce ’un désastre’

Les pilotes Haas F1 ont eu maille à partir en fin de Q1 lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas. Mick Schumacher a gêné Nikita Mazepin, qui s’est décalé et a failli se faire percuter violemment par Sebastian Vettel.

Les trois pilotes sont convoqués chez les commissaires pour cet incident. Le Russe a immédiatement rejeté la responsabilité sur son équipier, qui selon lui n’a pas respecté l’accord de l’ordre en piste déterminé.

"C’est un désastre" a déclaré un Mazepin énervé. "Comme vous le savez, dans une équipe de F1, lors d’un week-end vous êtes le premier en piste, et le suivant vous êtes le deuxième. Je devais être premier ce week-end, celui qui devait dicter le rythme pour le tour de sortie, mais votre équipier n’a pas le droit de vous dépasser."

"C’est la deuxième fois qu’il me dépasse, qu’il me ralentit, m’envoie dans le trafic et nique ma tentative en qualification de manière volontaire. S’il l’avait fait une fois et ne le savait pas, d’accord."

"Mais ça fait deux fois et c’est délibéré, et je ne sais pas pourquoi il y a cette tension. Je ne suis pas heureux. J’en ai parlé à l’équipe et ils sont d’accord, je ne sais pas ce que pense l’autre partie."

Schumacher avait reçu l’autorisation de passer

De son côté, Mick Schumacher explique avoir eu l’autorisation de dépasser son équipier par son ingénieur, car Mazepin allait trop lentement. La communication semble donc réellement poser problème entre les deux équipes au sein de la même structure Haas F1.

"Mes pneus refroidissaient, je voulais faire un tour de sortie plus rapide, et Nikita faisait un tour lent. J’ai donc demandé si je pouvais dépasser et j’ai eu l’autorisation de le faire, assez tôt" raconte Schumacher.

Mazepin a ensuite laissé partir Schumacher largement devant, mais s’est retrouvé dans le trafic. Il a dépassé Lando Norris puis Schumacher, avant que celui-ci ne repasse par l’extérieur, hors trajectoire.

Mazepin a ensuite mis le coup de volant vers la droite, devant Vettel. Les deux pilotes semblent avoir agi comme l’avait prévu leur équipe, mais c’est la communication qui semble avoir semé le trouble.

Un trouble que n’a pas compris Schumacher, puisqu’il se pensait largement devant son équipier : "Nous avions Lando entre nous, donc je n’ai pas vraiment compris la confusion qui s’est produite dans le dernier virage."

Toute cette affaire va donc être jugée par les commissaires sportifs maintenant.

La grille de départ du GP des Pays-Bas 2021 :

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less