Motorsport

WEC : Une 6ème place qui a valeur de victoire pour KCMG

"Je suis assez content de nos débuts en FIA WEC à Silverstone"

Recherche

Par

17 avril 2013 - 13:31
WEC : Une 6ème place qui a valeur de (...)

Débarquer directement en Championnat du Monde d’Endurance dans la très relevée catégorie LMP2 n’est pas chose facile et l’équipe chinoise KCMG s’est affranchie pour le mieux de ce premier galop d’essais lors des 6 Heures de Silverstone. Pour les débuts de la Morgan LMP2 du team de Paul Ip, la sixième place finale a valeur de victoire. Alexandre Imperatori, Matthew Howson et Ka To Jim ont rempli leur mission, tous trois débutant dans la catégorie. Basé à Hong Kong, KCMG a eu seulement trois mois pour se préparer pour ce FIA WEC avec une séance d’essais disputée à Magny-Cours en guise de mise en bouche.

La Morgan LMP2 « asiatique » motorisée par Nissan a débuté son week-end par un 6ème chrono lors des essais libres 1 avant de récidiver dans la suivante. Cinquième de la dernière session libres, la #47 a bouclé sa qualification au 8ème rang.

Ancien pensionnaire du team KCMG en Japan Formule 3, Matthew Howson s’est chargé du relais de départ en s’élançant finalement du fond de grille suite à un tête-à-queue lors du tour de formation. Le Britannique n’a ensuite cessé de gagner des places pour rentrer 6ème à l’issue de son double relais : « Les débuts de KCMG en FIA WEC ont vraiment été bons. L’équipe a été lancée en seulement huit semaines et nous n’avons eu que des compliments de la part du reste du paddock sur la présentation, l’efficacité et la performance de KCMG. La voiture était excellente et compte tenu de notre expérience limitée dans les courses d’endurance, les pilotes ont été suffisamment compétitifs pour se battre pour le podium. Malheureusement, nous avons dû nous arrêter assez longtemps pour régler un problème de pression d’huile. C’était vraiment bien de partager le volant avec Alex et Ka To et les mécaniciens ont fait un super travail avec aucune erreur commise, que ce soit les ingénieurs ou la stratégie mise en place. Tout cela n’était que notre course « shakedown », ce qui nous met en confiance pour Le Mans. Nous serons prêts pour les tests de nuit et les longs relais. »

Déjà très en verve à Sebring en mars dernier, Alexandre Imperatori a lui aussi fait ses débuts en LMP2 avec des chronos dignes d’un pilote confirmé de la catégorie. Le Suisse n’a eu aucun problème à tenir le rythme des meilleurs en se battant pour la deuxième place durant son relais : « Dans l’ensemble, je suis assez content de nos débuts en FIA WEC à Silverstone. C’était pour nous un grand défi et le team parfaitement réagi. C’était une très bonne préparation afin de préparer tout le monde pour Le Mans. Les conditions météorologiques n’ont pas été faciles mais l’équipe peut être fière de la façon dont elle a traité tous les petits problèmes rencontrés. Il y a bien entendu des choses à améliorer mais nous allons tirer toutes les leçons afin d’être fin prêts pour Le Mans. Nous avons montré un très bon potentiel et un bon rythme même si nous n’avions aucune expérience en conditions sèches. Je tiens à remercier toute l’équipe pour tous les efforts fournis tout au long du week-end pour la bonne préparation de l’auto. »

A 28 ans, Ka To Jim est le premier pilote natif de Hong kong à avoir pris le départ d’une manche FIA WEC. Alors qu’il pointait au pied du podium, Jim a dû s’arrêter pour régler le problème de pression d’huile avant de laisser son baquet à Alexandre Imperatori. « Je garde une note positive des débuts de KCMG en FIA WEC. Nous avons eu peu de temps pour nous préparer mais le résultat est incroyable. Je suis heureux de faire partie d’un tel groupe. Piloter à Silverstone est un rêve devenu réalité. Être le premier pilote Chinois de Hong Kong à prendre part à une manche du FIA WEC est un honneur. C’était une grande course aux côtés d’Alex et Matt, tout comme travailler aux côtés de l’équipe. Nous avons beaucoup appris les uns des autres. Enfin, je tiens à remercier Paul Ip pour cette merveilleuse expérience. »

En faisant le pari de venir se frotter aux meilleurs de la catégorie LMP2, Paul Ip n’a pas choisi la solution la plus facile : « Tout le monde dans l’équipe a fait du très bon travail. Notre prestation est excellente et nos efforts en tant qu’équipe sont enrichissants. Nos pilotes ont montré de bien belles choses et ils se sont parfaitement adaptés en dépit de leur première expérience sur une course très physique. Je suis très heureux et impressionné par la façon dont chacun s’est comporté. Tout le travail passé sur ce projet en valait la peine. Je suis maintenant impatient de relever le défi un challenge encore plus grand avec les 24 Heures du Mans en juin. Je suis fier de représenter l’Asie, notamment la Chine et Hong Kong dans un lieu aussi prestigieux. Tout le monde est impatient d’être en juin. Comme toujours, notre travail ne s’arrête jamais. »

On ne peut que saluer la performance du team KCMG pour ses débuts en Endurance, qui plus est dans un championnat mondial où sont présents tous les ténors de la catégorie LMP2. Il reste maintenant à savoir si ce même trio roulera aux 24 Heures du Mans mais une chose est sûre, l’équipe basée à Hong Kong répondra présente. Un mot également sur la performance d’Alexandre Imperatori qui a montré une fois de plus sa très belle faculté d’adaptation.

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less