Motorsport

ELMS : Les Sarthois Brière/Dagoneau dans le Top 5 à Silverstone

"Contents de notre résultat compte-tenu des conditions"

Recherche

Par Olivier Ferret

17 avril 2013 - 12:28
ELMS : Les Sarthois Brière/Dagoneau (...)

Une première course de championnat est toujours empreinte d’émotions : retrouvailles avec l’équipe, découverte du comportement de la voiture et travail sur la performance, observation des autres équipes et des autres pilotes... Pour le Team So24 !, une bonne partie de ces étapes ont été franchies lors des premiers essais du Castellet. Pourtant, Silverstone devait redistribuer toutes les cartes, surtout avec une météo totalement à l’opposé du circuit de Provence : froid et humide... La réputation de l’Angleterre et de ses courses difficiles sous la pluie n’est pas usurpée, surtout après l’expérience de ce week-end pour le lancement de la saison pour les GT et les LMP2.

Essais libres de vendredi : découverte et setups

Vendredi étaient programmées deux séances de 60 min. Chacune était destinée à régler la voiture en trouvant de bons setups (configurations), tout en permettant aux pilotes de découvrir pour la première fois la piste et ses pièges. Les différentes configurations trouvées par l’équipe et les pilotes permettent d’enregistrer les paramètres de réglage de la voiture en fonction des différentes conditions de course pouvant être rencontrées. Lors de la première séance, Bastien et John ont pris la piste sous la pluie, Bastien et Thomas, durant la seconde séance, sur une piste « grasse » devenant de plus en plus sèche.

Essais qualificatifs du samedi matin : Bastien décroche la 7ème place

Programmée le samedi matin, la séance d’essais qualificatifs ne donnait que 20 min à chaque équipe pour se hisser au plus haut sur la grille de départ. Sur une piste devenue enfin sèche, Bastien a pu exploiter un peu plus la voiture et réaliser le 7ème temps.

Course le samedi : le pilotage en « patinage artistique »

Le départ devait être donné à 16 h (heure française) sur une piste grasse mais sèche, ce qui incite toutes les écuries à partir en « slick ». Au départ du tour de chauffe, il commence alors à pleuvoir. Feu vert : dès le premier tour, deux LMP2 sortent violemment de la piste alors que Bastien est récompensé par un départ prudent, puis la mise en place d’une stratégie de course payante en prenant rapidement la 3ème place. En effet, la pluie s’intensifiant après 2 tours, l’ingénieur fait rentrer la voiture pour anticiper le changement de pneus en « intermédiaires ». Toutes les voitures repasseront, ensuite, par les stands pour passer en pneus pluie un tour plus tard. Après trois tours au 3ème rang, un 2ème arrêt s’avère nécessaire pour passer en pneus pluie, compte tenu des conditions de piste déplorables. Il repart en 13ème place. Les pneus pluie ne suffisent pas à rester sur la piste et les leaders sortent les uns après les autres, n’arrivant pas à déjouer les pièges de l’aquaplaning engendré par des rigoles d’eau, ce qui permet à Bastien de rapidement remonter à la 9ème place.

"En arrivant à Silverstone, je m’attendais à rouler sous une météo typiquement anglaise, je n’ai pas été déçu !!! Car c’est bien sous une pluie battante que j’ai pris le départ de la 7ème place. L’objectif était clair dans ces conditions : aller le plus vite possible, mais éviter la sortie de piste à tout prix. La difficulté a été de garder un bon rythme pour que les gommes restent en température tout en restant extrêmement prudent... On est toujours sur des œufs !" témoigne Bastien.

La LMP2 n°4 du Team So24 ! rejoint à nouveau les stands après 1 h 30 de course pour changement de pilote au moment d’un safety-car, sorti lorsque les conditions météorologiques se sont encore dégradées, après de nombreux crashs successifs, y compris parmi les leaders ; le britannique John Hatshorne prend le relais pour 45 min derrière safety-car avant de passer le dernier relais à Thomas DAGONEAU du Team So24 ! qui repart aussi sous safety-car. Il ne fera que deux tours avant d’être stoppé par le drapeau rouge déclarant la course définitivement terminée.

5ème au Championnat ELMS

Le classement final de la course permet à la LMP2 du Team So24 ! by Boutsen Ginion Racing de s’installer au 5ème rang des LMP2 au championnat. « Nous sommes contents de notre résultat compte-tenu des conditions. La voiture est restée intacte, ce qui est un succès en soi. Bien sûr, la frustration est là de n’avoir réalisé que deux tours en course, en plus sur piste détrempée et sous safety. L’investissement personnel dans la préparation n’est pas récompensé. Mais c’est la dure loi de ce sport et il faut faire avec ! » souligne Thomas DAGONEAU. Et Bastien de conclure : « La course a été difficile, cela a été dur de garder la voiture sur la piste car ça glissait énormément. Mais j’ai réussi à rester bien concentré, à aller vite, à éviter tous les pièges et à ne pas faire d’erreur. Alors cette 5ème place est un bon résultat pour ce début de championnat. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less