Motorsport

Silverstone : 25 autos pour le renouveau de l’ELMS

On attendait 30 concurrents...

Recherche

Par

5 avril 2013 - 08:23
Silverstone : 25 autos pour le (...)

La veille du Championnat du Monde d’Endurance, les concurrents de l’European Le Mans Series en découdront à Silverstone pour une manche de trois heures (15h/18h). On attendait 30 concurrents mais ils seront finalement 25 sur la piste samedi 13 avril en milieu d’après-midi.

La liste a perdu la HPD ARX-03b/OREX Competition où seul Dean Stirling était annoncé. Deux unités en moins dans la catégorie GTE avec l’absence de la Corvette C6.R/Larbre Compétition tout comme la Ferrari F458 Italia/Kessel Racing. L’équipe de Jack Leconte met toutes ses forces en FIA WEC, tandis que le team suisse de Ronnie Kessel sera pour sa part à Monza pour la série Blancpain. Pour ses débuts, la catégorie GTC perd elle aussi deux autos, à savoir la Lamborghini Gallardo du Kox Racing et l’une des deux Ferrari F458 Italia/AF Corse. Peter Kox sera lui aussi à Monza alors qu’AF Corse aura du pain sur la planche avec ELMS, FIA WEC et Blancpain Endurance Series. TDS Racing et Boutsen Ginion Racing se partageront aussi entre Angleterre et Italie. IMSA Performance Matmut et Proton Competition seront dans les anciens stands pour l’ELMS et les nouveaux pour le FIA WEC.

Du côté des pilotes, Chris Dyson ne fera pas le déplacement pour rien depuis les Etats-Unis puisqu’il sera chez Greaves Motorsport aussi bien en ELMS qu’en FIA WEC. Idem pour Gianluca Roda et Christian Ried chez Proton Competition. AF Corse a remanié l’un de ses équipages où l’on verra Marco Cioci (lui aussi roulera en FIA WEC) associé à Piergiuseppe Perazzini et au Champion d’Europe GT3 2011 Federico Leo. Une bonne surprise à noter chez ProSpeed Competition avec la présence de Manu Collard en compagnie de Sébastien Crubilé et François Perrodo. Le tandem Crubilé/Perrodo vient se tester à la GTE avec un Collard en capitaine d’équipage sachant que le Parisien est aussi annoncé à Monza le dimanche chez Haribo Racing Team. Seul l’équipage JMW Motorsport reste à être bouclé.

Pour ce round du renouveau, 25 autos est un nombre plus que correct sachant que la Blancpain Endurance Series a fait perdre quelques unités au championnat Le Mans européen. On ne cherche pas à savoir qui a donné le premier son calendrier mais un tel clash est tout de même dommageable pour toutes les parties : équipes, pilotes, médias. Le plateau ELMS devrait repasser à une trentaine de concurrents dès le deuxième meeting prévu à Imola en mai. Près de dix équipes débutent en European Le Mans Series cette saison, ce qui montre l’intérêt de ce championnat dans l’échiquier Le Mans. Tout le monde n’a pas les moyens de rouler directement en FIA WEC et l’ELMS est une bonne alternative. Le potentiel est bien là avec des catégories très ouvertes...

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less