Motorsport

Oreca : Le Mans se prépare (aussi) à Spa…

Deuxième manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011

Recherche

Par Olivier Ferret

2 mai 2011 - 21:51
Oreca : Le Mans se prépare (aussi) à (...)

Après une Journée Test constructive, le Team ORECA-Matmut dispute sa deuxième course de l’année : les 1000km de Spa-Francorchamps. Vainqueur des 12 Heures de Sebring avec la Peugeot 908 HDi FAP, l’équipe arrive dans les Ardennes belges en leader de l’Intercontinental Le Mans Cup. Mais le premier objectif sera bien de préparer les 24 Heures du Mans.

Face aux nouvelles Audi R18 et aux côtés des Peugeot 908 officielles, le Team ORECA-Matmut s’apprête à participer à sa première compétition européenne de la saison. Une épreuve particulièrement importante pour Nicolas Lapierre, Loïc Duval et Olivier Panis puisque placée un mois avant le mythique double tour d’horloge sarthois. « Nous abordons Spa d’une manière différente de Sebring, qui était un objectif en soit » avoue David Floury. « D’une part, c’est une course de six heures, à l’européenne : le règlement sportif se rapproche de celui du Mans. D’autre part, le but est clairement de préparer Le Mans et en conséquence de préserver la voiture pour ne pas se mettre dans le rouge. »

Comme pour les deux grands constructeurs, les 1000km de Spa seront donc une véritable répétition générale. Le Directeur Technique en énumère les raisons : « C’est dans un premier temps une séance d’entraînement parfaite. Pour les membres du team, notamment lors des arrêts au stand. Pour les pilotes aussi, par exemple dans le trafic. D’une manière générale, cela nous permettra de valider le rythme de l’auto, ainsi que des paramètres tels que la consommation. Nous pourrons également poursuivre notre travail sur la compréhension des pneus. Au niveau des réglages, nous avons pu bénéficier de la Journée Test. Nous nous inscrivons dans la continuité de ces essais. »

Dernier point « intéressant » dixit David Floury, la météo. « Plus les conditions seront changeantes, plus nous serons prêts pour Le Mans. De par le tracé, il pleut parfois à un endroit, mais pas à un autre : on y apprend toujours beaucoup. Ce peut être un allié… pour obtenir le meilleur résultat possible avec une auto excellente, la Peugeot, et un trio homogène. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less