Motorsport

Jean-Michel Bouresche et le JMB Racing préparent déjà 2012

Bilan concluant pour ce test

Recherche

Par

2 mai 2011 - 21:49
Jean-Michel Bouresche et le JMB (...)

A l’issue de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2011, Jean-Michel Bouresche, le patron de JMB Racing, est parti pour l’Open GT à Imola, où Ayari/Misslin sont montés sur la troisième marche du podium dans la course 1. Jean-Michel a tout de même pris le temps de faire un petit bilan de ces essais et de se projeter quelque peu sur l’avenir.

Rappelons que le team sudiste avait présenté dimanche dernier deux voitures au Mans : la Ferrari 430 n°83, engagée en catégorie GTE Am au Mans cette année, pilotée par Manu Rodrigues, Tristan Gommendy, Nicolas Misslin et Jean-Marc Menahem, ainsi que la OREACA-FLM 09 n°99 confiée à Olivier Lombard, Philippe Mondolot et John Hartshorne. La Ferrari F430 a terminé la journée avec le troisième chrono de la catégorie, en 4’05"760, tandis que la FLM n°99 était la plus rapide de la sienne en 3’56"722.

Jean-Michel Bouresche : "Nous avions établi un plan de travail précis et sportif. Jean-Marc Menahem découvrait la Ferrari F430 et le tracé du circuit. Manu Rodrigues reprenait ses marques avec la voiture avec laquelle il avait déjà roulé dans la catégorie. Tristan Gommedy lui avait comme mission, de part son expérience, de valider certains choix techniques et d’évaluer les le potentiel et performances de la voiture."

"Bilan concluant pour ce test, qui nous dicte notre carnet de route prochain, à savoir recruter un pilote professionnel dont l’identité sera annoncé très prochainement. L’objectif du team sera clairement d’obtenir une place sur le podium dans la catégorie GTE Am."

"Sur la FLM, le but était de tester des gentlemen drivers issus du V de V, faire découvrir la piste à certains Nicolas Misslin) et en évaluer d’autres... Je suis très satisfait du positionnement de la FLM, à savoir le meilleur temps de la catégorie réalisé par Olivier Lombard.."

"Les ambitions de JMB en Le Mans Series sont de préparer sportivement les pilotes à la course des 24 Heures, afin qu’ils appréhendent au mieux le plateau et la gestion du trafic. Ensuite, dans un deuxième temps, après les 24 heures, le team attaquera une phase 2012, à savoir déjà s’orienter sur le choix des pilotes avec une volonté de faire quelques podiums en catégorie FLM ainsi qu’aux 24 Heures du Mans 2012."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less