Motorsport

Trois questions à Nicolas Lapierre

Des arguments à faire valoir…

Recherche

Par Olivier Ferret

2 mai 2011 - 21:52
Trois questions à Nicolas Lapierre

Nicolas, quel est ton état d’esprit avant les 1000km de Spa ?

« Nous arrivons en Belgique en tête de l’ILMC, donc plutôt avec sérénité. On sait que Spa sera certainement encore plus difficile que Sebring, avec six protos officiels pour des « Usines » qui sont encore plus affutées. Nous avons vu à la Journée Test que les Audi R18 et Peugeot 908 ont bien évolué. De notre côté, nous pouvons compter sur une très bonne auto, la Peugeot 908 HDi FAP, avec une fiabilité qui a fait ses preuves. »

Est-ce « seulement » une course de préparation ?

« Pas pour les pilotes en tout cas (rire) ! Nous voulons obtenir un bon résultat : la meilleure manière de préparer Le Mans, ce serait de gagner ! Nous serons dans la même position qu’à Sebring et au Mans : il faudra suivre un rythme élevé pour être au contact et saisir l’occasion qui se présentera. »

La course écourtée de l’an dernier change-t-elle ton approche ?

« Non pas spécialement. Nous n’avons pas été très en réussite à Spa en 2009 et 2010. Cela étant, ce n’était pas de notre fait. A l’inverse, Sebring a apporté beaucoup de confiance à l’ensemble de l’équipe. Cela nous met dans de bonnes conditions pour attaquer ce rendez-vous. Nous savons que nous ne serons pas les plus rapides. Mais nous avons des arguments, peut être différents des favoris ; à nous de les faire valoir… »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less