Motorsport

ES18 et 19 : Loeb fait monter la pression

Il reprend un peu de temps à son compatriote français

Recherche

Par www.wrc.com

10 février 2013 - 12:03
ES18 et 19 : Loeb fait monter la (...)

Toujours aussi déterminé, Sébastien Loeb a réalisé deux scratchs dans l’ES18 et l’ES19. Mais le Français n’a pas réussi à reprendre beaucoup de temps sur Sébastien Ogier qui dispose de 20.7s d’avance, à trois spéciales de la fin.

Ogier a dû malgré tout élever un peu son rythme pour ne pas perdre trop de temps sur le pilote Citroën. «  Ce n’est pas le moment de prendre le maximum de risques », a concédé Ogier après l’ES18. « Loeb attaque très fort mais nous pouvons nous permettre de perdre quelques secondes. Tout se déroule parfaitement. »

Même s’il a touché un mur de neige dans la courte spéciale de Kirkener, Ogier est confiant pour le reste du rallye.

Avec 43km à parcourir, Sébastien Loeb n’a pas abandonné l’idée de remporter un deuxième succès en Suède. « J’essaie d’attaquer et sur la première spéciale, c’était correct. Mais c’est difficile de faire vraiment la différence. L’ES19 s’est bien déroulée, sans erreur. Est-ce qu’on se bat encore pour la victoire ? Nous verrons bien. », a commenté l’Alsacien.

Près d’une minute derrière les deux Français, la lutte faire rage entre Mads Ostberg sur sa Fiesta RS WRC, et Jari-Matti Latvala et sa Polo R WRC. Le Norvégien a été le plus rapide dans l’ES18, mais le Finlandais a répondu dans l’ES19.

« Nous n’avons pas fait un bon départ dans l’ES18 mais nous avons pu rattraper le temps perdu à la fin », a concédé Ostberg. « Je ne suis pas à la limite car je n’ai pas confiance à 100%. Dans l’ES19, il n’y avait rien de particulier mais je souffre de sous-virage et ce n’est pas évident. »

Avec cinq secondes de retard sur Ostberg après l’ES19, Latvala a expliqué qu’il avait complètement modifié ses réglages pour les spéciales d’aujourd’hui.

« J’avais plus confiance dans Finnskogen. J’ai également réalisé que je devais changer mon pilotage si je voulais gagner ici »,a avoué le Finlandais. « Mon style de pilotage à l’ancienne n’est pas assez précis. Maintenant, j’utilise les mêmes réglages que Sébastien Ogier. C’est plus souple donc je dois m’y habituer. »

« C’est vrai que la bataille pour la troisième place avec Mads est toujours d’actualité. J’ai perdu quelques secondes dans un mur de neige dans Kirkener. »

Sur sa Ford Fiesta RS, Evgeny Novikov est cinquième, à 48.4s de Latvala, et Thierry Neuville sixième à 2’01’’.

En WRC 2, le duel entre Yazeed Al Rajhi et Anders Grondal semble livrer son verdict.

Après avoir pris la tête de la catégorie lors de la spéciale d’ouverture, Al Rajhi a accentué son avance dans l’ES18 et l’ES19. Le Saoudien a devancé Grondal de 4.8s dans Finnskogen et de 12.3s dans Kirkener. Il dispose désormais de 19.8s.

Cependant, Al Rajhi a avoué avoir eu de la chance dans l’ES19 : «  J’ai fait une erreur et je m’en suis bien sorti. Je pilote à mon niveau en utilisant mon expérience pour me battre face à des pilotes qui connaissent bien les spéciales. »

Grondal a avoué que ses espoirs de victoire s’étaient envolés. « Ça va commencer à être difficile. J’ai perdu seulement quelques dixièmes au kilomètre. Je vais maintenir la pression », a expliqué le pilote de la Subaru Impreza.

L’allemand Sepp Wiegand est à une lointaine troisième place avec sa Skoda Fabia S2000 devant Yuriy Protasov et sa Subaru Impreza.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less