Motorsport

10 jours condensés en quatre

Un défi pour les équipes du WRC

Recherche

Par www.wrc.com

17 octobre 2012 - 17:53
10 jours condensés en quatre

Tout va très vite en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA. Demandez à Nigel Hoogeveen, ingénieur de M-Sport.

Les deux semaines qui séparaient les manches française et italienne se sont transformées en défi pour les équipes du WRC.

Ce qui représente habituellement dix jours de travail s’est transformé en course d’endurance de quatre jours : « Le travail a commencé dès l’arrivée du Rallye de France. Les ingénieurs et chaque chef de voiture ont fait le listing des éléments à changer après le rallye. »

« Dès que nos voitures étaient dans l’atelier, elles ont été nettoyées puis décorées pour la prochaine épreuve. Les composants ont été démontés pour être vérifiés dans les départements concernés.

« La semaine a également servi à modifier les châssis d’une définition asphalte à une définition terre. Les transmissions, amortisseurs, suspensions ont été modifiés. »

« Lorsque les pièces étaient prêtes, elles étaient montés sur la voiture et les ingénieurs confirmaient les réglages selon les préférences des pilotes avant la vérification de la géométrie. »

« En temps normal, ce processus prend huit à dix jours. Toute l’équipe a travaillé en accéléré pour que les voitures soient prêtes. Nos techniciens sont parmi les meilleurs du monde. Ils ont travaillé pour que les voitures soient prêtes en quatre jours. »

M-Sport engage deux Ford Fiesta RS WRC en Sardaigne pour Evgeny Novikov et Ott Tanak.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less